/weekend
Navigation

Fête de la musique de Tremblant: pour l’amour de la musique

ART-ANGéLE DUBEAU ET KENT NAGANO    Dubeau Nagano
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Lorsqu’elle parle de la Fête de la musique de Tremblant, événement qu’elle a mis sur pied et dont elle a assuré la direction artistique de chacune des 20 éditions, Angèle Dubeau a des étoiles dans les yeux.

Aucun doute possible : c’est la passion, mais aussi l’amour de la musique et des artistes qui la créent, qui pousse la musicienne à se replonger dans cette aventure, année après année.

« C’est une grande fierté, pour moi. Je n’ai accueilli que des artistes d’ici. Je sais pertinemment que souvent, on est plus reconnu à l’étranger que chez soi. Nous avons tellement de grands musiciens. J’ai donc voulu faire un podium pour les artistes d’ici », a-t-elle souligné.

« Je peux dire que les grandes formations comme l’OSM ou l’Orchestre métropolitain sont toutes passées chez nous. Beaucoup de groupes de musique de chambre, des solistes et aussi beaucoup de jeunes de la relève, qui sont devenus aujourd’hui des artistes accomplis. Sinon, il y a eu du jazz, des musiques du monde (...) Je n’ai jamais fait le décompte des artistes que nous avons reçus, mais il y en a beaucoup ! »

Anniversaire

Une fois de plus, c’est une édition des plus diversifiées que le public pourra se mettre sous la dent, durant le long week-end de la fête du Travail. Une trentaine de concerts gratuits, offerts par des artistes comme Lorraine Desmarais, Robert Charlebois, King Abid, Nomadic Massive, Quartango et The Lost Fingers, figurent au programme de cette fête « de toutes les musiques ».

« J’aime fouiller, j’aime découvrir. La programmation est de moi à 100 %. La recette est bonne, donc je la garde. J’ai vraiment un beau rôle. Je vais parfois au-devant d’artistes que je ne connais pas, pour les entendre. D’autres fois, je peux entendre un artiste à la radio, aimer ça, et l’approcher par la suite », a-t-elle expliqué.

« Ç’a été le cas pour King Abid, a-t-elle poursuivi. L’an passé, j’étais au volant de mon auto, j’ai entendu sa chanson et j’ai trouvé ça vraiment bon. Je me suis arrêtée et j’ai téléphoné à mon adjointe pour qu’elle retrouve l’artiste que je venais d’entendre. Je lui ai demandé son matériel, que j’ai reçu et écouté, je lui ai parlé et puis voilà, c’était booké ! C’est vraiment l’fun ! C’est mon gros bonheur. »

Unique

Le grand bonheur de la musicienne, qui se fera de plus en plus rare sur scène, puisqu’elle mettra un terme à sa vie de tournée en novembre, c’est aussi de monter sur les planches aux côtés d’artistes qu’elle admire.

Cette année, c’est avec Robert Charlebois, La Pietà et Lorraine Desmarais qu’elle aura ce plaisir. L’événement, intitulé Le concert des 20 ans, aura lieu le 1er septembre, à 20 h, à la Place St-Bernard­­­.

« Je troque le chapeau de directrice pour l’archet et le violon, a-t-elle souligné. J’ai demandé à Robert de venir. Ça fait des années qu’on se connaît, mais nous n’avions jamais joué ensemble. J’ai voulu qu’il soit entouré de cordes. Je lui ai dit : “Les gens vont t’entendre dans une formation que tu n’as jamais faite”. Il a hâte, même si ce sera un concert acoustique ! Les gens ne l’auront jamais entendu comme ça. En plus, il a encore une très belle voix. »

La 20e édition de la Fête de la musique de Tremblant se déroulera du 30 août au 3 septembre, sur le site de la montagne de Tremblant.


► Tous les détails concernant la programmation se trouvent à l’adresse fetedelamusiquetremblant.com.

10 concerts gratuits pour tous les goûts

♦ L’Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano présentent la suite symphonique Schéhérazade de Rimski-Korsakov

♦ Dimanche 2 septembre, 19 h 30, scène OSM (Place des Voyageurs)

Le concert des 20 ans avec Robert­­­­­ Charlebois, Angèle Dubeau­­­, Lorraine Desmarais et La Pietà

♦ Samedi 1er septembre, 20 h, scène Québecor (Place St-Bernard)

The Lost Fingers

♦ Samedi 1er septembre, 14 h, scène Québecor Stage (Place St-Bernard)

King Abid

♦ Dimanche 2 septembre, 14 h, scène Québecor (Place St-Bernard)

Nomadic Massive

♦ Dimanche 2 septembre, 14 h, scène Québecor (Place St-Bernard)

Quartango

♦ Dimanche 2 septembre, 16 h, scène Québecor (Place St-Bernard)

Une histoire de la musique selon Édith Butler

♦ Dimanche 2 septembre 14 h, au piano public Québecor)

Lorraine Desmarais et son Big Band

♦ Samedi 1er septembre, midi, scène Québecor (Place St-Bernard)

Lorraine Klaasen : Hommage à Nelson Mandela

♦ Samedi 1er septembre 17 h 30, scène Québecor (Place St-Bernard)

H’Sao