/elections
Navigation

Une 2e carte soleil pour chaque enfant et 25 nouvelles super-cliniques

Philippe Couillard promet aussi 25 nouvelles super-cliniques à travers le Québec

Une 2e carte soleil pour chaque enfant et 25 nouvelles super-cliniques
Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le chef libéral Philippe Couillard, qui promettait des engagements concrets pour faciliter la vie des parents, s’engage à leur remettre une deuxième carte d’assurance pour chaque enfant de 14 ans et moins et en plus d’ouvrir 25 nouvelles super-cliniques.

Cela permettra notamment aux parents séparés d’éviter le partage de la carte d’assurance maladie de leur enfant en garde partagée, a annoncé le premier ministre sortant, aux côtés de sa candidate Gertrude Bourdon, à qui il a promis vendredi les commandes du ministère de la Santé s’il est reconduit au pouvoir. Notons que le ministre sortant à la Santé, Gaétan Barrette, brillait d’ailleurs déjà par son absence, samedi matin, lors de cette annonce.

«Faciliter la vie des familles, c’est s’assurer que le père et la mère aient une carte d’assurance maladie pour éviter de courir après celle-ci quand son enfant est malade», a déclaré le premier ministre sortant, en dévoilant un premier ensemble de mesures en santé devant une super-clinique du secteur Lebourgneuf, à Québec.

Un engagement du PQ

«Deux cartes soleil disponibles par enfant. Une excellente proposition faite par le PQ dès la campagne de 2014», a plus tard réagi le chef péquiste Jean-François Lisée, sur son fil Twitter. Interrogé à savoir pourquoi cette mesure n’a pas été mise en place plus tôt, M. Couillard a expliqué qu’il fallait d’abord «maximiser la sécurité de la distribution de la carte soleil», ce qui a été fait au cours des derniers mois.

Des changements législatifs seront aussi nécessaires avant de procéder, puisque la loi actuelle ne prévoit qu’une seule carte par personne.

25 nouvelles super-cliniques

Si les libéraux obtiennent un second mandat de gouvernement, les familles pourront aussi se présenter éventuellement chez le pharmacien pour des services élargis, qui incluront notamment la vaccination, a annoncé le chef du PLQ.  Encore là, des changements législatifs seront requis.

Aux 49 super-cliniques déjà existantes, le chef libéral promet d’en ajouter 25 autres, ouvertes sept jours sur sept, 12 heures par jour.

Services à distance

M. Couillard promet aussi d’offrir de nouveaux services à distance en région, tels que la téléconsultation, la téléassistance, la télépathologie, les télésoins et la téléformation.

«On va développer également le télédépistage pour différentes maladies, a expliqué M. Couillard. [...] Vous savez que le diabète est très fréquent dans notre population. Bien, une des complications, c’est que ça affecte la rétine de l’œil et c’est une des causes principales de cécité. Si on dépiste la rétinopathie diabétique avant, on peut la traiter avant que la personne perde la vue.»

Ces premiers engagements en santé dévoilés samedi par les libéraux représenteraient investissement de 16,5M$ par année.