/news/currentevents
Navigation

Une fête se termine en bagarre en pleine rue

La soirée était réservée à des jeunes âgés de 14 à 18 ans

FD-EMEUTE-MONT-ROYAL
Photo Agence QMI Après une bagarre sur le boulevard Saint-Laurent, samedi à Montréal, les adolescents ont quitté les lieux en se dirigeant vers la station de métro Mont-Royal, sous les regards des policiers.

Coup d'oeil sur cet article

Des bagarres entre adolescents ont éclaté à l’intérieur et à l’extérieur d’une école de danse cubaine qui organisait une fête gratuite samedi soir à Montréal.

L’escouade antiémeute de la police de Montréal a été appelée à se rendre à l’Académie Titosalsabor, au coin du boulevard Saint-Laurent et de l’avenue Mont-Royal, autour de 20 h 30, lors d’un party auquel participaient des jeunes de 14 à 18 ans.

Au moins 300 personnes se trouvaient à l’intérieur de la salle, soit environ le double de sa capacité maximale permise.

Près de 300 autres jeunes se trouvaient à l’extérieur de l’établissement, attendant d’être admis. Les ados à l’intérieur ont commencé à se bousculer, tout comme ceux qui étaient refoulés à l’entrée.

Ce sont les organisateurs qui, constatant que beaucoup plus de gens que prévu s’étaient présentés à la soirée, ont appelé les autorités.

« Les organisateurs ont été contraints d’évacuer, a expliqué le policier Manuel Couture. Ils ont demandé l’aide des policiers, car plusieurs bagarres avaient éclaté. »

Projectiles et gaz

Un affrontement entre policiers et jeunes a éclaté sur la rue.

Plusieurs ados leur ont lancé des projectiles, et des gaz irritants ont été dirigés sur la foule pour la disperser.

À l’arrivée des forces de l’ordre, des poubelles avaient été incendiées. Des chaises et des tables ont aussi été brisées.

Un adolescent de 16 ans a été arrêté pour agression armée envers les policiers et pour incendie criminel. Un autre a été blessé à la tête.

Le propriétaire de la pizzéria La Toshka Snack, à deux portes du club de danse, a reçu la visite des policiers qui lui ont demandé de rentrer son matériel promotionnel qui se trouvait sur le trottoir et de fermer sa porte.

Dans le métro

« Je n’ai jamais vu autant de gens sur le trottoir ici, se rappelle Firas Hanino. Il y avait des centaines de personnes, peut-être 400 ou même 700 personnes. Je les ai seulement vues partir vers l’avenue Mont-Royal. »

Peu après 23 h, un bon nombre de gens a quitté les lieux en empruntant le métro.

M. Hanino a raconté que des jeunes sont entrés dans le restaurant peu de temps après pour manger des pizzas et lui ont expliqué que la soirée au club était « gratuite ».

– Avec TVA Nouvelles