/sports/opinion/columnists
Navigation

La nouvelle vie du lac Malbaie

Les nouveaux chalets et les nouveaux aménagements de quais sur le site du lac Malbaie confèrent à ce territoire unique un deuxième souffle de vie.
Photo Julien Cabana Les nouveaux chalets et les nouveaux aménagements de quais sur le site du lac Malbaie confèrent à ce territoire unique un deuxième souffle de vie.

Coup d'oeil sur cet article

RÉSERVE DES LAURENTIDES | Dans toutes les régions du Québec, il y a de ces lacs mythiques qui marquent l’imaginaire de tous les pêcheurs. Le lac Malbaie, dans la réserve faunique des Laurentides, fait partie de ce groupe.

« La très grande majorité des amateurs de pêche de la truite mouchetée dans la grande région de Québec ont un jour pêché dans le lac Malbaie, affirme le directeur de la réserve, Sylvain Boucher. Au fil du temps, des gens de partout au Québec sont venus découvrir cet immense lac où l’on capture plus de 25 000 truites indigènes à chaque année, avec un poids moyen de 135 grammes. »

Si le lac est toujours aussi productif, les installations laissaient à désirer depuis fort longtemps. Les vieux bâtiments des années 40 ne répondaient plus aux attentes des pêcheurs d’aujourd’hui. Avec des investissements de l’ordre de 1,3 million $, le site a été entièrement refait, afin de pouvoir offrir aux amateurs de pêche ce qu’ils recherchent lorsqu’ils fréquentent un site aussi magique.

REFONTE TOTALE

Le site du lac Malbaie, situé à 23 kilomètres en forêt à partir de la route 175, a subi une métamorphose assez remarquable.

« Nous avons bien pris le temps de préparer notre intervention afin de créer un véritable espace de vie à la hauteur des pêcheurs, souligne le directeur. Nous n’avons pas fait que démolir les anciens bâtiments. Nous avons repositionné les six chalets du site de façon à ce qu’ils soient isolés les uns des autres avec tous les équipements nécessaires pour faciliter la vie durant le séjour. Les commentaires que nous avons reçus des pêcheurs qui ont fréquenté le site cette saison sont très positifs. »

Les chalets sont tous équipés à l’énergie solaire. Il y en a deux de six places et quatre de quatre places. La majorité d’entre eux ont leur quai privé, donnant ainsi un accès privilégié au lac. Pour les chalets de six, les quais qui existaient sur les bords du lac ont tous été refaits afin d’assurer la sécurité et la facilité d’accès au plan d’eau. Enfin, on ne peut passer sous silence l’immense cabane pour l’éviscération des poissons, équipée avec ce qu’il y a de mieux dans le domaine. Au total, le site peut accueillir 24 personnes en chalet.

PÊCHE QUOTIDIENNE

Si les amateurs qui vivent le séjour en chalet connaissent beaucoup de succès sur le lac Malbaie, les amateurs de pêche quotidienne ne sont pas en reste pour autant.

« Nous avons conservé l’offre de pêche quotidienne comme elle existe depuis toujours, indique le directeur. Nous avons aménagé le stationnement pour eux. Nous leur fournissons des chariots pour qu’ils puissent transporter leur matériel jusqu’à leur embarcation. Également, nous avons aménagé une salle de toilette adjacente à la cabane à poisson. Nous voulions que les adeptes de la pêche quotidienne profitent eux aussi des nouveaux aménagements. »

Pour vous donner une petite idée de la qualité de la pêche et du haut taux de fréquentation du site, mentionnons qu’il n’y a pas de basse saison pour la pêche dans le secteur du lac Malbaie. Il n’y a pas de baisse de capacité de chalet ni de baisse de prix en fin de saison. Le site est très productif et très populaire.

Pour en savoir plus, vous pouvez rejoindre les gens de la réserve au 418 528-6868 ou encore directement le service de la Sépaq au 1 800 665-6527. Il y a aussi le site internet www.sepaq.com.

Il fallait conserver ce joyau. La direction a pris les moyens nécessaires pour prolonger sa vie pour des décennies à venir.