/entertainment/music
Navigation

La surprenante position d’Aretha Franklin dans son cercueil

La surprenante position d’Aretha Franklin dans son cercueil
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Robe rouge écarlate, rouge à lèvres et vernis à ongles rouge, talons aiguilles Louboutin rouge vif dans son cercueil doré: la chanteuse Aretha Franklin demeure une diva, même dans la mort!

Depuis mardi, les fans peuvent rendre hommage à la chanteuse, décédée le 16 août des suites d’un cancer du pancréas, alors qu’elle est exposée au musée Charles H. Wright, dédié à l'histoire des Noirs américains, à Detroit.

Mais ce qui retient l’attention, c’est surtout la position des pieds de la chanteuse dans son impressionnant cercueil doré.

La diva, dans ses luxueux Louboutin rouge métallique de 5 pouces de haut, a les pieds non seulement visibles, mais croisés!

«Ce n’est pas courant que les pieds soient visibles! On fait rarement ça», a expliqué à TVANouvelles.ca le thanatologue Louis-Simon Lamontagne, mis en vedette dans la série «Les croque-morts» présentée à Moi et cie.

«Aretha Franklin voulait-elle avoir l’air relaxe et décontractée? Nous n’avons pas de raison de source sûre pour expliquer qu’elle ait les pieds visibles et croisés dans son cercueil», a ajouté le thanatologue qui travaille aux Résidences funéraires F. Thériault inc.

M. Lamontagne a déjà, au cours de sa pratique, présenté une personne décédée avec des patins à roues alignées dans les pieds, car le défunt était un passionné de cette activité. Mais normalement, un panneau cache les pieds des défunts dans les cercueils.

«Mais avec ses pieds visibles, dans ses chaussures rouges, ça fait ‘’diva’’, c’est sûrement pour ça qu’elle a été exposée comme ça», croit-il.

Selon le thanatologue d’expérience, il est plutôt rare qu’un civil soit exposé entièrement. Dans l’histoire, cette coutume était plutôt réservée aux prêtres.

À l’époque, lorsque la religion catholique était très forte, les civils étaient même exposés sans chaussures. «C’est parce qu’au ciel, il ne faut pas faire de bruit en marchant», a lancé M. Lamontagne.

Une nouvelle mode?

La diffusion des images de la diva dans son cercueil a surpris plusieurs internautes sur les réseaux sociaux. La vue des Louboutin rouge métallique a certainement marqué l’imaginaire des fans de la chanteuse.

La surprenante position d’Aretha Franklin dans son cercueil
AFP

«Si ça peut partir une nouvelle tendance, tant mieux», a soutenu Annie Saint-Pierre, directrice générale de la Corporation des thanatologues du Québec.

Au niveau de la loi, comme il n’y a rien d’illégal à exposer les pieds d’un défunt, ces images d’Aretha Franklin pourraient aider les citoyens plus jeunes à opter pour un embaumement.

«Tant que c’est respectueux et digne, mais aussi à l’image de la personne décédée, pourquoi pas», a ajouté Mme Saint-Pierre.

Les pieds croisés dans les chaussures de luxe de la chanteuse américaine apportent certainement une image moins conventionnelle des rites funéraires, selon la directrice générale de la Corporation des thanatologues du Québec.

Cercueil doré et corbillard majestueux

Alors que plusieurs médias à travers la planète ont parlé du cercueil plaqué or dans lequel repose Mme Franklin, le thanatologue Louis-Simon Lamontagne a tenu à rectifier les faits.

La surprenante position d’Aretha Franklin dans son cercueil
AFP

«Il s’agit d’un cercueil en bronze repoli et seules les poignées sont plaquées or. Le cercueil en entier n’est pas plaqué or», a précisé M. Lamontagne.

Des cercueils similaires ont été utilisés lors des funérailles de Michael Jackson et James Brown.

Même le corbillard utilisé pour transporter la dépouille de la star a été soigneusement choisi.

Le corbillard Cadillac LaSalle 1940, tout blanc, est «majestueux et assez rare», selon M. Lamontagne. C’est le même corbillard qui avait été utilisé lors des funérailles du père d’Aretha Franklin en 1984.

Plusieurs médias ont affirmé que la chanteuse de 76 ans n’avait pas laissé de notes concernant ses arrangements funéraires. La famille aurait alors choisi une tenue que la chanteuse américaine aurait probablement aimé porter sur scène.

Le choix de la couleur rouge pour l’ensemble de sa tenue funéraire serait un hommage à la sororité Delta Sigma Theta.

Aretha Franklin était membre honorifique de cette sororité impliquée dans l’avancement de la communauté noire aux États-Unis et dont le rouge est la couleur emblématique.

Jeudi, le cercueil d’Aretha Franklin sera transporté dans l’église où officiait son père, ancien pasteur.

Un concert gratuit en son hommage se tiendra jeudi soir, avant ses funérailles vendredi au Greater Grace Temple, où doivent, entre autres, se produire Stevie Wonder et Jennifer Hudson.