/elections
Navigation

Le PQ souhaite plus de flexibilité au travail

Le PQ souhaite plus de flexibilité au travail
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois a l’intention de s’attaquer à la question de la flexibilité dans le monde de travail en incitant notamment les employeurs à proposer l’option du télétravail.

La formation souverainiste souhaite atteindre le nombre d’environ 200 000 télétravailleurs de plus d’ici 2025. Pour y arriver, il envisage d’instaurer des incitatifs financiers, à l’instar d’un crédit d’impôt, par exemple.

Un gouvernement péquiste montrera l’exemple en favorisant le recours au télétravail pour ses fonctionnaires.

En s’attaquant au mode de travail, le PQ croit que les Québécois perdront moins de temps sur les routes, passeront plus de temps en famille et leur qualité de vie sera nettement améliorée.

 

– Avec la collaboration de Geneviève Lajoie