/news/politics
Navigation

Pas de chèques aux médecins avec le Parti québécois

POL-JEAN-FRAN�OIS LISEE SE DEBARRASSE D�UN AUTRE CANDIDAT PEQUISTE
Photo Agence QMI, Amélie St-Yves Jean-François Lisée
Chef du PQ

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois a promis mercredi de ne pas donner aux médecins spécialistes de chèques supplémentaires s’il l’emportait aux élections provinciales d’octobre prochain, jugeant scandaleux que les libéraux en fassent autant.

Les médecins spécialistes ont reçu cet été un premier chèque de 11 200 $ en moyenne et devraient en recevoir début septembre un second d’environ 6000 $ comme l’indiquait mercredi Le Journal.

Ces paiements s’inscrivent dans l’entente conclue avec le gouvernement de Philippe Couillard qui accorde deux milliards de dollars de plus aux spécialistes d’ici 2027.

Un accord que le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, perçoit comme une manœuvre électoraliste des libéraux.

Moment choisi

« On sait très bien que les libéraux, lorsqu’ils ont négocié cette entente scandaleuse, ont décidé d’un calendrier des paiements pour faire en sorte qu’une partie des paiements se fasse avant l’élection du 1er octobre », a commenté mercredi M. Lisée.

Le chef du PQ a indiqué que si son parti l’emportait, il suspendrait immédiatement ces versements.

Interrogé sur la question, le premier ministre Philippe Couillard a tenu à rappeler qu’il n’y avait pas eu d’« argent neuf » dans l’entente des médecins spécialistes.

« Je vais répéter sur cette entente qu’on a fait diminuer le poids de la rémunération médicale [...] et qu’on n’a fait qu’étaler des ententes déjà passées », a-t-il avancé.

Mercredi, le parti Québec solidaire a annoncé sa volonté de réduire de 12 % la rémunération des médecins en cas de victoire aux élections provinciales du 1er octobre.