/elections
Navigation

Des images d'une publicité libérale sur le Québec... qui viennent d’ailleurs

Coup d'oeil sur cet article

Dans sa première publicité électorale, intitulée le train de la prospérité, le Parti libéral vante les retombées de son bilan économique.

Or, TVA Nouvelles a découvert que la quasi-totalité des images de la publicité, censée illustrer le Québec, provient de pays étrangers.

Une recherche réalisée au sein de plusieurs banques de vidéos sur internet révèle que les images présentées ont été tournées dans une douzaine de pays étrangers.

Elles sont en vente sur le site web de plusieurs multinationales américaines.

Voici la démonstration.

Le train de la prospérité des libéraux a été filmé au Royaume-Uni.

Photo capture d'écran

Ce passager d’un train est en Pologne.

Photo capture d'écran

Ce travailleur se trouve en Estonie, pays d’Europe de l’Est.

Photo capture d'écran

Pour illustrer la santé financière du Québec, voici une image du port de Singapour.

Photo capture d'écran

Ce bateau navigue sur les eaux de l’océan pacifique... bien loin du fleuve Saint- Laurent.

Photo capture d'écran

Ces travailleurs de la construction ont été filmés en Russie.

Photo capture d'écran

Ce moment familial a été croqué au Japon.

Photo capture d'écran

Cette mariée affiche son sourire dans une forêt en Bulgarie.

Photo capture d'écran

Cette fillette déguste une crème glacée à Portland, aux États-Unis.

Photo capture d'écran

Des enfants qui font leurs devoirs et qui sont filmés en Italie.

Photo capture d'écran

Une cycliste se balade dans une ville de la Croatie.

Photo capture d'écran

L'industrie québécoise réagit

En représentant le Québec avec des images de pays étrangers, le parti de Phillipe Couillard pique au vif l'industrie publicitaire québécoise.

«L'industrie québécoise est l'une des plus créatives. On a l'habitude de faire beaucoup avec des moyens très limités, soutient Mathieu Bédard, PDG de l'agence de publicité Camden. On aurait pu encourager l'emploi et la main-d'œuvre locale. Il me semble que ça va de soi pour un parti politique qui aspire au pouvoir.»