/news/society
Navigation

Conflit à la BAnQ: entente de principe avec Québec

Conflit à la BAnQ: entente de principe avec Québec
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Une entente de principe est survenue entre le syndicat des employés de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la partie patronale, vendredi, en fin d’après-midi.

Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, qui représente les 225 employés de BAnQ, a confirmé l’information samedi matin.
Par conséquent, a indiqué le syndicat, les journées de grève prévues en fin de semaine et la manifestation qui devait avoir lieu samedi devant la Grande bibliothèque, à Montréal, ont été annulées.
Le syndicat présentera l’entente de principe aux membres dans les prochaines semaines.

La proposition patronale sera ensuite soumise à un vote d’approbation.
Les employés de BAnQ sont sans convention collective depuis le 31 mars 2015.

Ils réclament des nouvelles mesures de conciliation travail-famille et des conditions salariales comparables à celles octroyées aux mêmes corps d’emplois dans la fonction publique.
Les professionnels de BAnQ, qui sont majoritairement des femmes, dénoncent également des écarts salariaux avec d’autres organismes gouvernementaux à prédominance masculine.
Le 6 juin dernier, les employés avaient voté à 97% un mandat de grève de cinq jours. Ils ont débrayé le 3 juillet et le 14 août.