/24m/city
Navigation

La communauté chinoise s’inquiète pour l’avenir du Quartier chinois

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir perdu son centre communautaire de la rue Clark, la communauté chinoise de Montréal demande l’aide de la Ville pour trouver un nouveau site et s’inquiète pour l’avenir du Quartier chinois.

Le Centre communautaire et culturel chinois de Montréal, situé au 1088 de la rue Clark, entre René-Lévesque et de La Gauchetière, avait ouvert ses portes dans la première moitié des années 2000, mais avait cessé ses activités et avait été saisi par un créancier en raison de problèmes de gestion quelque dix années plus tard.

Des membres de la communauté chinoise ont tenté de racheter l’immeuble afin de redonner vie au centre, mais n’ont pas pu rassembler le montant nécessaire à temps. Les lieux, qui s’étaient retrouvés en vente sur le marché, abritent depuis peu une école de musique dont l’installation a reçu l’aval des autorités municipales.

«Ça fait mal, ça fait mal de perdre notre centre culturel», a déploré May Chiu, citée par la chaîne de télévision Global News.

Mme Chiu participait samedi à une conférence de presse de gens de la communauté chinoise tenue juste en face de l’ancien centre culturel chinois pour expliquer la situation et demander l’aide de la Ville de Montréal.

«Vous ne pouvez pas simplement dire: “Désolé, communauté chinoise, vous n’avez pas d’endroit où aller”», a dit Mme Chiu.

Les membres de la communauté chinoise qui ont participé à la conférence de presse, samedi, veulent aussi entreprendre des discussions avec les autorités municipales au sujet de l’avenir général du Quartier chinois lui-même, a rapporté Global.

«Nous voulons nous assurer que le Quartier chinois soit développé de façon à respecter la diversité de la communauté chinoise, et que ça ne sera pas juste des condos et des centres commerciaux», a expliqué May Chiu.

Global a mentionné, samedi, que, dans un communiqué, la Ville a indiqué que le centre aurait pu être rendu à la communauté chinoise si quelqu’un avait acheté le bâtiment. Le conseiller de Ville-Marie, Robert Beaudry, a notamment expliqué, selon ce qu’a rapporté Global, que l’entente avec l’école de musique donne à la communauté chinoise un accès au centre de la rue Clark certains jours durant l’année.

Selon la chaîne de télévision, le conseiller Beaudry a ajouté que la Ville souhaitait travailler avec la communauté chinoise pour préserver la mixité sociale dans le Quartier chinois.