/misc
Navigation

Transport en toute sécurité

Tous les chasseurs sont conscients des efforts, du temps et de l’argent qu’ils doivent investir pour arriver à leurs fins. Il faut donc éviter toute perte potentielle de viande. Une remorque Cervi-Froid comme celle-ci peut s’avérer être un allié incroyablement utile.
Photo Patrick Campeau Tous les chasseurs sont conscients des efforts, du temps et de l’argent qu’ils doivent investir pour arriver à leurs fins. Il faut donc éviter toute perte potentielle de viande. Une remorque Cervi-Froid comme celle-ci peut s’avérer être un allié incroyablement utile.

Coup d'oeil sur cet article

La venaison des gibiers que nous prélevons en forêt est réputée pour être incroyablement délicieuse. Il faut toutefois qu’elle ait été bien conservée.

L’an dernier, comme près de 175 000 autres adeptes, j’ai chassé l’orignal. Mes deux partenaires et moi avons eu le plaisir de tenter notre chance dans la réputée réserve faunique de Rimouski. Comme plus de 80 % des clients qui s’y rendent, nous avons déjoué un des rois de la forêt. Moins de deux heures après sa capture, la dépouille était déjà pendue dans la chambre réfrigérée. Le lendemain matin, dès 4 heures, nous quittions cette Sépaq en direction de notre boucher situé à Saint-Stanislas-de-Kostka, près de Valleyfield. À cause des nombreux travaux routiers et du trafic qui n’en finissait plus, nous n’avons pu décharger notre précieuse cargaison qu’à 14 h 15. Le thermomètre affichait alors une température de plus de 33 degrés Celsius.

À notre arrivée, Daniel Himbeault, le Boucher du chasseur, nous a indiqué qu’il n’aurait fallu que quelques heures de plus pour que notre viande devienne incomestible. Ce spécialiste me confiait que sur les 400 orignaux qu’il a transformés l’automne dernier, il a dû en jeter 10 aux poubelles, car ils avaient chauffé.

Solution idéale

Certains bricoleurs installent un climatiseur sur leur remorque fermée afin d’abaisser le thermomètre à l’intérieur de l’habitacle. Malheureusement, à l’occasion, ce genre d’agencement est insuffisant. La MAPAQ recommande de refroidir la carcasse du gibier à 7 °C dans les 24 heures suivant le prélèvement, puis de conserver et de transporter la viande à une température se situant entre 0 °C et 4 °C afin de limiter la croissance des bactéries.

Afin de régler ce problème criant, Guy Charbonneau de St-Liguori, dans Lanaudière, a développé une flotte de remorques réfrigérées spécialement adaptées pour la chasse qui se nomme Cervi-Froid. Ces unités mobiles qu’il loue au public sont dotées d’un système de réfrigération électrique industrielle qui maintient la température entre 3 et 4 degrés. L’alimentation est assurée en continu, même sur la route, grâce à une génératrice intégrée ayant une autonomie de 12 heures avec un 25 litres d’essence ou à du courant domestique, selon votre choix et le moment.

La finition intérieure sans joint facilite le nettoyage avec une machine à pression en plus de rendre l’environnement hermétique. Le nemrod peut choisir de pendre les quartiers avec des crochets sur des rails troués ou de les déposer sur des grilles métalliques galvanisées étagées.

Les modèles

Chaque remorque est équipée de deux roues de secours, d’un cric pour la désaccoupler de la boule de deux pouces qui la tracte, d’un cordon électrique 120V ou 220V de 50 pieds et d’un ensemble de dépannage.

Les Cervi-Froid 1, 3 et 4 peuvent être remorquées par des VUS et contenir les carcasses d’un à trois orignaux. La 2, pour sa part, peut emmagasiner huit dépouilles en quartiers et il lui faut un véhicule plus musclé, comme un pick-up, pour la tirer. Les versions 2, 3 et 4 sont dotées de frein électrique.

Pour en savoir plus, composez le 450 755-2819 ou visitez le site cervi-froid.com

De tout pour tous

Depuis plus de 15 ans, lors de ses soirées d’animation, le réputé guide Michel Breton partage ses connaissances avec les passionnés. Il y dévoile ses secrets et ses techniques qui l’ont aidé à se tailler une solide réputation. L’hiver dernier, son équipe a filmé sa séance de formation au complet. Selon Michel, il s’agit de l’enseignement le plus raffiné, le plus pertinent et le plus utile pour les adeptes. Les personnes intéressées peuvent commander le coffret double contenant deux DV : soit Formation sur la chasse à l’orignal 2018 et Michel Breton, profession guide de chasse. Il y a même une section avec les 40 meilleures scènes filmées au cours de sa carrière.

Pour acquérir cet ouvrage audiovisuel au coût de 50 $, il suffit d’écrire à michelbretonguide@hotmail.com

Chasse à l’orignal bonifiée

Réal Langlois, alias l’Homme Panache, est le détenteur du record du monde. Son mastodonte avait une immense coiffe de 76 pouces (193 cm), couronnée de 27 pointes. Il y a quelques années, il nous a proposé un livre qui s’intitulait Chasse à l’orignal. Réal revient à la charge en nous présentant une version revue, mise à jour et bonifiée. Ce bouquin de 232 pages, abondamment illustré, informe les lecteurs sur l’équipement, les vêtements, les façons de camoufler leurs odeurs, sur l’évaluation et la préparation du terrain, sur les stratégies à l’approche et à l’affût, sur les souilles, l’appel, sur l’éviscération et la conservation de la venaison et plus encore.

Rendez-vous chez votre libraire pour l’acquérir au coût de 34,95 $ ou visitez les sites groupemodus.com ou hommepanache.ca