/elections
Navigation

Québec 2018 - Les grandes batailles: La CAQ veut reprendre son ex-château fort

La ministre sortante Véronyque Tremblay pourrait perdre sa circonscription selon de récentes projections

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir perdu son château fort à la suite du départ de Gérard Deltell pour la politique fédérale, la défaite cuisante de Jocelyne Cazin – une candidate parachutée – et la victoire surprise de la libérale Véronyque Tremblay lors d’une partielle, la Coalition avenir Québec espère reprendre la circonscription de Chauveau, une banlieue de Québec entre lacs et montagnes.

La bonne nouvelle pour le parti de François Legault, c’est que les récentes projections accordent deux fois plus d’appuis à l’ex-député caquiste de Vanier–Les Rivières, Sylvain Lévesque, cette fois candidat dans Chauveau, qu’à sa rivale libérale.

« Je ne me suis jamais lancée en politique pour des sondages », rétorque à ce sujet Mme Tremblay, qui a été élue avec une majorité de près de 2000 voix lors de l’élection partielle de juin 2015.

« Je ne prends pas mes électeurs pour acquis », assure la ministre déléguée aux Transports, qui mise notamment sur son bilan dans le comté (élargissement de l’autoroute Laurentienne, agrandissement d’écoles, nouveaux services de proximité en santé, etc.).

À l’instar de son prédécesseur, Gérard Deltell, Mme Tremblay s’est montrée très présente sur le terrain, même les soirs et les week-ends.

La personne ou le parti ?

Sylvain Lévesque ne nie pas que Mme Tremblay a été une députée active. Mais selon lui, « les citoyens sont tannés de voir le Parti libéral, indépendamment de qui se présente ».

« Il ne faut jamais être trop confiant, reconnaît M. Lévesque. Moi, mon premier adversaire, ce n’est pas Véronyque Tremblay, c’est le cynisme et la non-participation électorale. » Il ne craint pas non plus de voir une partie de son électorat divisée avec la candidature du chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, dans le comté de Chauveau.

« Il n’y a rien de gagné, mais il n’y a rien de perdu non plus, croit de son côté le jeune candidat du Parti québécois, Jonathan Fraser-Gagnon. On sait que Mme Tremblay n’est pas dans une posture qui est favorable. »

« Je ne vous cacherai pas que je suis conscient du défi, mais j’ai quand même l’intention de faire ma place », a indiqué pour sa part le candidat de Québec solidaire, Francis Lajoie.

Sylvain Lévesque (CAQ)

Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc
  • 44 ans
  • Commentateur politique
  • Ex-député caquiste de Vanier — Les Rivières (2012-2014)
  • Originaire de Lac-Mégantic
  • Vit à Québec
« Le terrain est très bon. Je n’ai jamais vu ça, autant d’enthousiasme (envers la CAQ). »
 

Jonathan Fraser-Gagnon (PQ)

Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc
  • 29 ans
  • Originaire de Québec
  • Employé de la fonction publique

« (Mme Tremblay) s’est attardée davantage à son poste de ministre déléguée aux Transports qu’à son poste de députée. [...] Je n’aspire pas à être ministre, moi j’aspire à être député. »

 

Véronyque Tremblay (PLQ)

Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc
  • 44 ans
  • Originaire de Saint-Ambroise
  • Députée sortante, ministre déléguée aux Transports
  • Ex-lectrice de nouvelles et journaliste (TQS, TVA, LCN, Le Journal)

« Les gens de Chauveau aiment avoir quelqu’un de la place. Ils ont voté pour Gérard Deltell bien indépendamment du parti. Et moi je pense sincèrement que dans Chauveau, les gens votent beaucoup pour la personne qui les représente. »

 

Francis Lajoie (QS)

Photo Le Journal de Québec, Stevens LeBlanc
  • 64 ans
  • Retraité
  • Membre du conseil d’administration du conseil de quartier des Châtels

« Dans mes jeunes années, c’est-à-dire milieu, fin des années 70, j’ai été très actif dans le milieu écologiste, communautaire. [...] J’ai décidé de m’embarquer parce que je me disais que ça serait peut-être le fun de brasser les fesses un petit peu aux anciens partis. »

CHAUVEAU

  • Âge moyen : 37,6 ans
  • Revenu total médian des ménages : 68 875 $
  • Nombre d’habitants : 72 050