/elections
Navigation

Legault promet 93 millions de dollars pour les proches aidants

Coup d'oeil sur cet article

THETFORD MINES | François Legault promet de débloquer 93 millions de dollars pour les proches aidants et veut construire 20 maisons Gilles-Carle, des centres de répit.

«On n’a pas tout réglé les problèmes, mais on va dans la bonne direction», a lancé le chef caquiste, mardi, lors d’un point de presse à Thetford Mines.

La Coalition Avenir Québec a dévoilé son plan de match pour soutenir les citoyens qui s’occupent d’un membre de leur famille ou d’un ami proche.

Le parti promet :

  • La construction de 20 maisons de répit Gilles-Carle pour les proches aidants;
  • une bonification du crédit d’impôt pour aidants naturels allant jusqu’à 2500 $;
  • l’adoption d’une première politique nationale québécoise sur les proches aidants.

La majorité du 93 M$ servira à bonifier le crédit d’impôt, qui serait ainsi doublé. Quant aux maisons Gilles-Carle, qui donnent du répit aux «héros» qui s’occupent de leurs proches, Québec mettra près de 5 M$ pour la construction et le financement de 20 établissements un peu partout au Québec.

«Si les proches aidants n’étaient pas présents, l’État et le réseau de la santé devraient prendre en charge des milliers de personnes âgées et d’enfants handicapés, ce qui se traduirait notamment par une augmentation des coûts qu’il aurait à assumer», indique le parti.

La CAQ promet également la création d’un «observatoire de la proche aidance». François Legault s’était engagé auprès de l’ex-ministre libérale Marguerite Blais, qui porte désormais les couleurs de la CAQ, à déposer une politique nationale à ce sujet. Près de 1,6 million de citoyens «se démènent chaque jour au Québec pour un proche qu’ils aiment», dit la CAQ.