/24m/city
Navigation

Près de 4 heures pour amorcer des travaux d’aqueduc

Coup d'oeil sur cet article

Il a fallu près de quatre heures, mardi, avant que des employés de la Ville de Montréal puissent amorcer des travaux pour colmater une fuite d’aqueduc dans l’arrondissement Plateau-Mont-Royal.

Ce n’est que vers 11 h 30 que des cols bleus sur place ont reçu le rapport d’Info-Excavation leur indiquant quels types d’infrastructures souterraines se trouvent dans le secteur de la rue de Bienville, entre les rues Saint-Denis et Rivard.

Mais le bris, lui, est pourtant survenu vers 8 h, 8 h 30, ont indiqué des ouvriers à TVA Nouvelles.

Plusieurs sources ont indiqué à TVA Nouvelles que de nombreux employés cols bleus dont le travail consiste à faire ce type de travaux d’aqueduc sont en formation.

Le fait de ne pas reporter la formation pour pouvoir intervenir plus rapidement sur les lieux avait créé un certain malaise chez des cols bleus qui questionnaient la décision de leur gestionnaire.

Joint au téléphone, le chargé des communications de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Michel Tanguay, n’a pas voulu commenter les doléances exprimées par des cols bleus, jugeant que cela relevait davantage du politique que de l’administratif.

M. Tanguay a expliqué qu’il fallait d’abord attendre les informations d’Info-Excavation avant de creuser pour colmater la fuite.

«Une équipe amorcera le travail sur l’heure du midi. Avant de pouvoir commencer à creuser, il faut avoir les plans des canalisations. Nous devons avoir ces informations en main avant d’amorcer les travaux pour éviter, par exemple, d’accrocher une conduite de gaz», a soutenu Michel Tanguay.