/sports/soccer
Navigation

Meilleur-Giguère saisit sa chance

Le jeune défenseur est devenu un titulaire indiscutable avec le Fury d’Ottawa

Thomas Meilleur-Giguère profite pleinement de sa saison avec le Fury d’Ottawa, où il est devenu l’un des hommes de confiance de l’entraîneur Nikola Popovic.
Photo courtoisie, Steve Kingsman / Freestyle Photography Thomas Meilleur-Giguère profite pleinement de sa saison avec le Fury d’Ottawa, où il est devenu l’un des hommes de confiance de l’entraîneur Nikola Popovic.

Coup d'oeil sur cet article

À 20 ans, Thomas Meilleur-Giguère représente certainement l’un des plus beaux espoirs défensifs de l’Impact et cette saison, il sort véritablement de sa coquille avec le Fury d’Ottawa.

Celui qui est souvent surnommé TMG ne se voyait pas retourner à Ottawa cette année, lui qui y était en prêt l’an passé.

Finalement, avec l’engorgement à sa position au sein de l’effectif de l’Impact, ce n’est pas une vilaine chose puisqu’il joue abondamment avec l’équipe USL de la capitale fédérale.

Meilleur-Giguère a obtenu 20 départs jusqu’à maintenant et avec un total de 1859 minutes disputées, il se situe au cinquième rang des joueurs les plus utilisés par l’entraîneur Nikola Popovic.

« On peut dire que c’est une année d’éclosion, mais je le sentais depuis l’an passé que je m’améliorais, mais c’est cette année que tout le monde peut le voir », a expliqué Meilleur-Giguère lors d’un entretien la semaine dernière.

Déception

À son troisième camp avec l’Impact l’hiver dernier, Meilleur-Giguère a vécu la déception de se faire dire qu’il passerait la saison à Ottawa, une équipe de la USL affiliée à l’Impact.

« Au début, quand j’ai appris que je partais, j’étais vraiment déçu parce que je voulais rester », a-t-il admis.

« Avec ce que je vois à Montréal et le fait qu’on se batte pour les séries cette année ici, je ne pouvais pas avoir mieux. »

Le jeune joueur originaire de L’Assomption s’est aussi retrouvé à devoir refaire ses preuves auprès d’un groupe d’entraîneurs qui ne le connaissait pas, lui qui a signé son premier contrat professionnel moins d’une semaine après la nomination de Rémi Garde comme entraîneur-chef de l’Impact, en novembre dernier.

Le choix de Biello

« Tout est une question d’avoir sa chance. C’est Mauro [Biello] qui m’a fait signer mon contrat professionnel et il y a eu un changement d’entraîneur, alors je dois encore me prouver. »

Et malheureux coup du hasard, il n’a pas été en mesure de se faire justice pendant le camp d’entraînement.

« Au camp, j’ai été malade au début et ensuite j’ai été blessé alors je n’ai pas performé comme j’en étais capable.

« À première vue, j’aurais probablement fait la même chose en m’envoyant à Ottawa. Si ça avait été Mauro, peut-être qu’il aurait voulu me garder, mais je vais refaire le même travail que l’an passé. »

Confiance

C’est donc sous les ordres de Popovic, qui est entré en poste cette année, que Meilleur-Giguère est en train de connaître ses meilleurs moments comme jeune professionnel.

« C’est un bon coach, il sait ce qu’il fait, j’ai beaucoup de respect pour lui et j’aimerais ça le revoir. Il me comprend et il aime comment je joue, c’est une connexion qui s’est faite.

« Des fois, il y a un coup de chance avec un coach que tu aimes et ça marche. L’an passé, je détestais mon coach et ça ne marchait pas. »

Il faut dire que l’an passé, Meilleur-Giguère a surtout réchauffé le banc du Fury, ne disputant que 59 minutes en 4 matchs.

Expérience

Meilleur-Giguère est sous contrat avec l’Impact jusqu’à la fin de la saison prochaine et il espère engranger le maximum d’expérience d’ici la conclusion de la saison à Ottawa.

« Je suis fier d’avoir autant de temps de jeu et d’avoir réussi de prouver à quelqu’un que j’ai ce qu’il faut au niveau professionnel. C’est une chose de le savoir soi-même, mais c’en est une autre de pouvoir le prouver.

« J’ai gagné le respect des autres ici, je dois réussir à le faire à Montréal maintenant. L’expérience entre et j’en profite à 100 %. »

L’Impact visite le Fury dans le cadre d’un match amical jeudi, mais Meilleur-Giguère ne devrait pas être de la partie puisqu’il aura joué la veille contre Toronto FC II, en USL.