/news/society
Navigation

David Saint-Jacques décollera pour l'espace en décembre

Coup d'oeil sur cet article

L'astronaute québécois David Saint-Jacques est à quelques mois de s'envoler vers la Station spatiale internationale (SSI).

Dans moins de 4 mois, lui et ses coéquipiers de l’expédition 58/59 s'envoleront vers la SSI à bord du vaisseau Soyouz, mission pour laquelle ils s'entraînent depuis bientôt 2 ans.

«C’est pour comprendre d’où nous venons, notre planète, notre univers», souligne-t-il lors d’une conférence de presse, jeudi, à Houston, au Texas.

David Saint-Jacques deviendra le troisième astronaute québécois à rejoindre la Station spatiale internationale. Il s’agit d’une première mission de 6 mois dans l'espace pour cet astronaute de 48 ans détenteur d'un doctorat en médecine et en astrophysique.

«On veut tous arriver le jour du lancement un peu en paix avec soi-même, et avec l'idée qu'on quitte la planète, c'est quand même pas rien», dit-il.

À ses côtés lors de ce point de presse se trouvaient l'astronaute américaine Anne McClain et le Russe Oleg Kononenko.

«On a le privilège d'être, si on veut, une démonstration quotidienne que malgré les différences culturelles, politiques, personnelles, si on veut réellement trouver un terrain d'entente, on peut, et on peut accomplir des choses extraordinaires quand on travaille ensemble», affirme David Saint-Jacques.

Une fois à bord de la Station spatiale il aura diverses tâches quotidiennes à accomplir, dont celle-ci, dont nous avons eu un très bref aperçu: attraper, à l'aide du Bras canadien, un véhicule cargo pour le ravitaillement.

«On agit en public, explique l’astronaute. On est comme toujours sur scène quand on est en orbite, et tout ce qu'on fait, on doit le faire sans le moins d'erreurs possible, évidemment.»

La prochaine apparition publique des trois astronautes se fera à la veille du décollage de la fusée, prévu le 20 décembre au Kazakhstan.