/sports/football
Navigation

Des Eagles derrière Kaepernick

Chris Long et Malcolm Jenkins appuient l’ex-quart et le message de Nike

Malcolm Jenkins et Chris Long n’ont pas hésité à se ranger derrière l’initiative de Nike, dont la plus récente campagne publicitaire met en vedette l’ancien quart-arrière des 49ers, Colin Kaepernick. Les deux coéquipiers sont photographiés à l’occasion d’un match en novembre 2017, lors de l’hymne national américain.
Photo d'archives, USA TODAY Sports Malcolm Jenkins et Chris Long n’ont pas hésité à se ranger derrière l’initiative de Nike, dont la plus récente campagne publicitaire met en vedette l’ancien quart-arrière des 49ers, Colin Kaepernick. Les deux coéquipiers sont photographiés à l’occasion d’un match en novembre 2017, lors de l’hymne national américain.

Coup d'oeil sur cet article

PHILADELPHIE | L’association entre Nike et Colin Kaepernick pour la publicité coup-de-poing de la multinationale diffusée pendant le match d’hier soir a eu des échos aux quatre coins du monde du sport. Dans le vestiaire des Eagles, Chris Long et Malcolm Jenkins, qui sont au premier rang du mouvement de contestation à propos des inégalités raciales, n’ont pas manqué de saluer l’initiative.

Depuis que Kaepernick, ancien quart-arrière des 49ers, a choisi de demeurer assis, puis de mettre le genou au sol durant l’hymne national américain lors de la saison 2016, Jenkins a été l’un des joueurs ayant rapidement emboîté le pas. Le maraudeur des Eagles, qui a protesté à sa façon en maintenant le poing en l’air durant l’hymne national et en s’impliquant dans plusieurs causes communautaires, a été l’un des premiers à réagir lorsque Nike a dévoilé mardi son porte-parole controversé.

« J’espère que d’autres grandes entreprises suivront », a-t-il gazouillé via son compte Twitter.

Chris Long seconde

Pour sa part, l’ailier défensif Chris Long soutient depuis un moment ses coéquipiers contestataires et n’hésite jamais à se prononcer publiquement sur les questions sociales qui lui sont posées.

Colin Kaepernick apparaît dans la publicité de Nike, qui a notamment été diffusée hier soir, sur la chaîne NBC.
Capture d'écran
Colin Kaepernick apparaît dans la publicité de Nike, qui a notamment été diffusée hier soir, sur la chaîne NBC.

Pas étonnant qu’il se soit réjoui du choix de Kaepernick pour souligner le 30e anniversaire du célèbre slogan Just Do It, de Nike.

« C’est un pas dans la bonne direction », s’est-il avancé. Je suis fier que « Kaep » ait obtenu cette opportunité et que Nike prenne la peine de réagir à cette situation. Tu peux être en désaccord avec la campagne publicitaire et le slogan, c’est une chose. Mais le message qui en ressort est positif, c’est certain », a-t-il lancé.

Un bémol

Si plusieurs saluent le choix marketing de Nike, d’autres en sont révoltés. Plusieurs dénoncent le fait que la multinationale se donne le beau rôle avec un porte-parole contre les injustices sociales et raciales, tandis qu’elle-même est loin d’être blanche comme neige en ce qui concerne les conditions de travail difficiles de ses propres employés, particulièrement en Asie.

« Nike est la première entreprise qui devrait faire du ménage dans ses affaires. Le dossier sur la façon désolante dont cette entreprise traite les êtres humains est bien documenté », a concédé Chris Long, saluant néanmoins le pas franchi par Nike quant au message projeté.

« Des jeunes gens de couleur pensent peut-être que s’ils disent leur façon de penser, les pouvoirs en place vont les faire taire. La NFL est justement l’un de ces pouvoirs qui a officieusement muselé Colin. C’est donc bien de voir une grande compagnie comme Nike qui l’appuie pour démontrer qu’il est encore possible de se tenir debout pour nos convictions », a-t-il conclu.