/news/currentevents
Navigation

Morts chez eux depuis des semaines

Les autorités médicales déclenchent une enquête puisque le couple bénéficiait de soins à domicile

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités médicales ont déclenché une enquête vendredi pour tenter de comprendre comment le décès d’un couple âgé qui bénéficiait d’aide à domicile a pu passer inaperçu pendant plusieurs semaines.

Mardi, un couple d’octogénaires a été retrouvé dans son domicile du quartier Anjou, dans l’est de Montréal, après qu’une voisine se fut inquiétée de ne pas les avoir vus depuis longtemps.

La police a confirmé que les deux corps portaient des signes de « rigidité cadavérique », un indice qu’ils étaient là depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

« Ça faisait plusieurs semaines qu’ils n’avaient pas mis leurs vidanges à la rue. J’ai commencé à m’inquiéter et c’est en allant cogner à leur porte que j’ai vu la multitude de mouches dans les fenêtres », a confié une voisine, Chantal Legault.

Roger Roch (87 ans) et sa femme Melitta (86 ans) bénéficiaient pourtant d’aide à domicile, selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Pas de réponse

Du personnel de soins était passé chez le couple vérifier si tout allait bien, mais serait reparti en voyant qu’il n’avait pas de réponse, ont soutenu des voisins.

Pour le président du Conseil de la protection des malades, Paul Brunet, il est inacceptable qu’on ait pu passer outre le protocole du CIUSSS responsable.

Ce protocole prévoit que le 911 doit être appelé si on n’obtient pas de réponse au terme d’une procédure bien détaillée.

« J’espère que quelqu’un va devoir répondre », s’est indigné M. Brunet ajoutant qu’il sera impératif de rappeler la procédure au personnel médical.

Le coroner se penchera sur ce cas afin de comprendre les circonstances des décès. La police de Montréal a confirmé ne pas enquêter sur le cas.

– Avec TVA Nouvelles