/elections
Navigation

La CAQ dévoile ses priorités pour Québec sans les chiffrer

Un troisième lien à l’est fait notamment partie des projets importants

La CAQ dévoile ses priorités pour Québec sans les chiffrer
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Coup d'oeil sur cet article

François Legault a dévoilé ses priorités pour la région de la Capitale-Nationale, mais est incapable de les chiffrer.

« Ce sont des estimations et il n’y a pas d’ingénieurs qui travaillent pour la CAQ », a expliqué le chef caquiste samedi lors d’un point de presse à Québec.

Pourtant, la veille à Montréal, il a communiqué le coût de ses trois promesses, estimées à 2,6 milliards $. À Québec, il ne fait que s’engager à insérer ces projets dans le Plan québécois des infrastructures et à respecter le plafond de 100 milliards $ sur 10 ans. « M. Couillard n’est sûrement pas capable de vous dire combien coûte la ligne rose. Dans l’opposition, on n’a pas les moyens de chiffrer chaque projet », a-t-il dit.

Troisième lien

Les « deux plus importants » projets de la CAQ à Québec sont sans surprise le troisième lien à l’est — peu importe ce qu’en dit le maire de Québec Régis Labeaume — et le « projet de transport structurant », qui va « passer sur le troisième lien à l’est ». Cette connectivité vers la Rive-Sud se fera à l’intérieur de l’enveloppe prévue dans le projet initial, qui ne le prévoyait pourtant pas.

Si le document remis par la coalition évitait le mot « tramway », M. Legault assure que la CAQ appuie cette technologie.

« Le plan de Régis Labeaume, on y croit, ça dessert les banlieues. S’il n’y avait pas eu des interventions de la CAQ dans les derniers mois, je ne suis pas sûr que ça aurait aussi bien desservi les banlieues, mais le plan de Régis, on y croit », a dit M. Legault.

Une nouvelle navette fluviale

La CAQ promet également l’ajout d’une navette rapide fluviale entre Québec et Lévis dédiée uniquement aux piétons et promet un fonds de 20 M$ pour préserver le patrimoine religieux de la Capitale-Nationale. M. Legault s’engage également à lancer le projet de réaménagement de la tête des ponts « après 15 années de gouvernement libéral à entendre des annonces sans voir aucune action concrète ».

Il veut soutenir le développement du port de Québec, prolonger la promenade Samuel-de-Champlain, déménager le Salon de jeux et financer en partie l’implantation d’un poste de prédédouanement à l’Aéroport international de Québec.

Des projets pour Lévis

À Lévis, un gouvernement caquiste poursuivrait l’élargissement de l’autoroute 20 dans les deux directions et construirait deux boulevards urbains pour remplacer les routes 116 et 132. La CAQ veut également investir « les sommes nécessaires » pour moderniser les salles d’opération de l’Hôtel-Dieu de Lévis et agrandir le bloc opératoire.

« Dans les infrastructures, il y a un plan de 100 milliards sur 10 ans. Ce montant de 100 milliards va être respecté. C’est ce que je vous dis aujourd’hui », a indiqué M. Legault.