/entertainment/movies
Navigation

Une actrice est née

Lady Gaga crève littéralement l’écran dans le film Une étoile est née

Lady Gaga et Bradley Cooper jouent un couple dans le film Une étoile est née qui a été projeté dimanche au Festival de Toronto.
Photo AFP Lady Gaga et Bradley Cooper jouent un couple dans le film Une étoile est née qui a été projeté dimanche au Festival de Toronto.

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Oubliez les Julia Roberts, Nicole Kidman ou Natalie Portman. L’actrice dont tout le monde parle ces jours au Festival de Toronto est la chanteuse Lady Gaga qui livre une performance éblouissante dans le film Une étoile est née.

Après avoir fait sensation à la Mostra de Venise la semaine dernière, ce drame réalisé par l’acteur Bradley Cooper a eu droit à un accueil similaire dimanche soir lors de sa première nord-américaine à Toronto.

Troisième adaptation d’un vieux film hollywoodien sorti en 1937, Une étoile est née (A Star Is Born) relate la rencontre entre une star du country sur le déclin (jouée par Cooper) et une jeune chanteuse dotée d’une voix extraordinaire, mais qui manque de confiance en elle (Lady Gaga). Le coup de foudre est instantané et le chanteur décidera de prendre sous son aile sa nouvelle flamme pour mettre son talent en lumière.

Disons-le d’emblée : la réussite de ce film repose en grande partie sur le jeu bouleversant et authentique de Lady Gaga, qui est pratiquement méconnaissable au naturel, sans maquillage, ni perruque ou costume excentrique.

La star de la pop a manifestement puisé dans son expérience personnelle pour créer ce personnage de jeune chanteuse complexée qui s’est fait dire à plusieurs reprises qu’elle n’était pas assez belle pour réussir dans le milieu de la musique. Sa performance, d’une justesse remarquable, a fait l’unanimité auprès des critiques, tellement que certains journalistes sont allés jusqu’à lui prédire une nomination aux Oscars.

Confiance

En conférence de presse dimanche matin, Lady Gaga n’a pas voulu prendre tout le crédit quand un journaliste lui a parlé des critiques dithyrambiques à son égard.

Elle a préféré rendre hommage à Bradley Cooper qui, dit-elle, a su la mettre en confiance sur le plateau de tournage.

« J’avais déjà travaillé comme actrice avant, mais je n’avais jamais été la vedette principale d’un film », a souligné Lady Gaga, Stefani Germanotta de son vrai nom.

« Bradley est un réalisateur formidable. Il a cru en moi. On a rapidement développé une amitié très forte et je lui ai tout de suite fait confiance. Ça m’a permis de me montrer comme je ne l’avais jamais fait avant. Pour les premiers essais caméra, il insistait pour que je ne me maquille pas. J’ai aussi enlevé la teinture de mes cheveux pour qu’ils retrouvent leur couleur naturelle. C’était un défi, mais c’était aussi très libérateur. J’étais tellement fière qu’on me donne le rôle principal d’un film aussi important que j’ai voulu m’investir totalement dans ce rôle. »

Est-ce que sa carrière d’actrice est maintenant officiellement lancée ? Lady Gaga ne cache pas qu’elle a eu la piqûre pour le jeu, mais elle assure qu’elle préfère prendre son temps avant de choisir son prochain film.

« Ce film était tellement spécial, dit-elle. Il a changé ma vie. Mais ce n’est pas dans mon plan de carrière de jouer plus au cinéma dans les années à venir. Ce qui m’intéresse, c’est le projet et l’expérience artistique qui vient avec. C’est selon ces critères que je vais choisir mes prochains rôles. »


Une étoile est née (A Star Is Born) sortira au Québec le 5 octobre.