/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien de Montréal: Nick Suzuki veut faire le club

Nick Suzuki
Photo AFP Nick Suzuki

Coup d'oeil sur cet article

Malgré son jeune âge, Nick Suzuki espère porter l’uniforme du Canadien de Montréal le plus rapidement possible.

«Je veux montrer que je peux jouer dans la Ligue nationale de hockey, c’est mon but», a mentionné l’attaquant de 19 ans, mardi, lors d’une conférence de presse téléphonique organisée par l’équipe.

À savoir s’il préférait jouer au centre ou à l’aile, celui qui avait été sélectionné 13e au total par les Golden Knights au repêchage de 2017 s’est dit «confortable aux deux positions».

Rappelons que Suzuki a été acquis avec l’attaquant Tomas Tatar et un choix de deuxième ronde pour le prochain repêchage par le Canadien, lundi, dans la transaction envoyant Max Pacioretty aux Golden Knights de Vegas.

Ayant appris la nouvelle au terme d’un match des recrues des Golden Knights, Suzuki a d’abord été sous le choc.

«Ç’a pris quelques minutes, mais après j’étais excité par cette nouvelle opportunité», a-t-il dit.

Surprise pour Tomas Tatar

Tatar, 27 ans, a également été surpris par la transaction, lui qui avait été échangé des Red Wings de Detroit aux Golden Knights, en février dernier.

«Les échanges surprennent toujours, a-t-il noté. Quand une équipe fait une transaction pour t’obtenir, c’est toujours un bon signe et je souhaite maintenant aider le Canadien du mieux possible.»

En 2017-2018, avec les Red Wings de Detroit et les Golden Knights, Tatar a totalisé 34 points, dont 20 buts, en 82 matchs. Il a toutefois été utilisé pendant seulement huit rencontres lors des éliminatoires.

En trois saisons avec l’Attack d’Owen Sound, dans la Ligue junior de l’Ontario, Suzuki a pour sa part inscrit 234 points en 192 matchs. Il a notamment récolté 100 points, dont 42 buts, en 64 parties lors de la récente campagne.

Présentement à Las Vegas, les deux joueurs doivent prendre un vol pour Montréal, mercredi, et seront présents aux test médicaux, jeudi.

À VOIR AUSSI