/elections
Navigation

Les Québécois veulent suivre les débats pour faire leur choix

Bloc chefs 2018
Photos d’archives

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Environ un électeur québécois sur deux ne sait toujours pas à qui va aller son vote le 1er octobre prochain, indique un nouveau sondage qui montre que les citoyens sont nombreux à attendre les débats des chefs pour se forger une opinion.

Ainsi, 48 % des répondants sondés par la firme Hill+Knowlton (H+K) Stratégies disent ne pas savoir encore pour quelle formation politique ira leur vote.

Le coup de sonde mené du 5 au 10 septembre dernier auprès de 1000 personnes montre que près de 20 % des répondants feront leur choix dans l’urne.

«Les partis et leurs candidats devront travailler fort jusqu’à la toute fin de la campagne, sachant qu’un Québécois sur cinq fera son choix le jour du vote», a expliqué dans un communiqué Pierre-Thomas Choquette, directeur chez H+K Stratégies.

Par ailleurs, 28 % des lecteurs patientent jusqu’au débat avant de prendre leur décision. Environ trois répondants sur quatre disent qu’ils ont l’intention de suivre les débats en direct.