/news/politics
Navigation

Situation de conflit d'intérêts: le ministre LeBlanc dans l’eau chaude

Dominic LeBlanc
Photo d'archives Dominic LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Un ministre du gouvernement Trudeau s'est placé en situation de conflit d'intérêts, a tranché aujourd'hui le commissaire à l'éthique, à l'issue d'une enquête.

L'ex-ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière du Canada Dominic LeBlanc est blâmé pour sa décision relativement à la délivrance d'un permis pour la pêche à la mactre de Stimpson – une variété de palourdes – à Five Nations Clam Company, une coentreprise composée de groupes autochtones de l’est du pays.

Le fait est qu'un membre de la famille du ministre était impliqué dans cette entreprise.

«Gilles Thériault, cousin germain de l'épouse de M. LeBlanc, aurait pu profiter financièrement de l'octroi d'un permis de pêche à la mactre de Stimpson à la Five Nations Clam Company, a déclaré le commissaire Mario Dion dans un communiqué de presse. M. Thériault aurait été le directeur général de l'entreprise si le processus d'octroi du permis s'était poursuivi.»

Le gouvernement fédéral a annulé récemment la délivrance du permis en question. Au courant de l'été, M. LeBlanc a été nommé ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur.