/news/politics
Navigation

Un candidat caquiste rapide et dangereux

Simon Allaire, se présentant en Mauricie, a plusieurs infractions de la route à son actif

Un candidat caquiste rapide et dangereux
PHOTO FACEBOOK

Coup d'oeil sur cet article

Un candidat de la Coalition Avenir Québec se présentant en Mauricie semble avoir le pied pesant lorsqu’il se trouve derrière le volant, lui qui a cumulé les excès de vitesse dans les dernières années.

Simon Allaire, qui se présente dans la circonscription de Maskinongé, a reçu de nombreux constats d’infractions depuis 2004. L'histoire a initialement été rapportée par La Presse canadienne.

Avoir dépassé la limite permise, non-respect de la signalisation, conduire sans permis ni assurances, permis de conduite sanctionné, stationnements dans des zones interdites, amendes impayés : le candidat de 41 ans s’est retrouvé avec plusieurs points d’inaptitudes et des centaines de dollars à payer.

Le Journal a pu confirmer toutes ces infractions à l’aide du site internet de la Société québécoise de l'information juridique (SOQUIJ), une banque d’informations qui compile les décisions de tribunaux judiciaires.

Zones de 50 km/h

Simon Allaire s’est fait intercepter à plusieurs reprises dans des zones de 50 km/h. Sa vitesse s'est élevée à 75 km/h en 2016, 73 km/h en 2014 et 2013, 79 km/h en 2009, 89 km/h en 2008 et 82 km/h en 2004.

Il s’est aussi fait pincer à rouler 100 km/h dans une zone de 70 en 2013 et 95 km/h dans une zone 70 en 2011.

Son constat le plus récent remonte à mars 2018. Il a écopé d’une amende de 30$ pour avoir conduit sans avoir son permis en sa possession.

«M. Allaire a payé toutes ses contraventions», a indiqué la CAQ au Journal.