/finance/stockx
Navigation

Le titre de Dollarama s’effondre

Le titre de Dollarama s’effondre
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Journée noire chez Dollarama. En moins d’une heure, le détaillant québécois à rabais a vu sa valeur s’effondrer de 3 milliards de dollars, jeudi, sa pire déconfiture depuis son entrée en bourse il y a neuf ans.

L’action de Dollarama (TSX : DOL) a en effet perdu pas moins de 10 $ en moins d’une quarantaine de minutes, en matinée, à la suite de la diffusion de ses résultats au 2e trimestre. Sa valeur est passée de 52 $ à 42 $, une chute de 18 %. Le titre s’est par la suite légèrement relevé, pour terminer la journée à 43,12 $, non loin de la valeur qu’il enregistrait il y a un peu plus d’un an. Il s’agit là d’un recul majeur pour Dollarama, dont l’action a procuré un rendement appréciable et constant au cours des dernières années.

Résultats décevants

L’entreprise montréalaise détient l’une des actions les plus performantes de l’indice composé S&P/TSX, et ce, depuis neuf ans.

La cause de la chute : des résultats plutôt décevants au deuxième trimestre de l’année financière. Même s’ils étaient de façon générale conformes aux attentes des analystes, les résultats ont surpris parce que les ventes de magasins comparables ont crû de seulement 2,6 %, bien loin des 6,1 % enregistrés l’an dernier. Cette performance était bien en deçà des attentes de la plupart des analystes, qui envisageaient plutôt une augmentation des ventes de 5 %.

Dollarama a également revu à la baisse ses prévisions pour l’année en cours.

Il y a, malgré tout, quelques bonnes nouvelles pour le détaillant montréalais détenu à majorité par la famille Rossy. Le bénéfice net a connu une augmentation de 10 millions par rapport au même trimestre l’an dernier, pour atteindre 141,8 M$. Et le bénéfice par action est de 0,43 $, contre 0,38 $ l’an dernier, conformément aux attentes des analystes.