/opinion/columnists
Navigation

Ça fait peur

Coup d'oeil sur cet article

Ils n’ont aucune idée de ce que sont trois pieds de neige tombés en quelques heures, des déneigeuses qui ne fournissent plus, des routes devenues des glissades. Mais nous non plus on ne sait pas ce que représentent l’attente d’une violente tornade, un ouragan avec des vents qui soulèvent des voitures, des camions. Depuis deux jours, on ne leur demande pas de changer de quartier, on leur dit de changer d’État, de partir à des centaines de kilomètres. Vous êtes dans votre maison, vous observez tout ce que vous avez, tout ce que vous aimez, tout ce que vous avez acquis au fil du temps en sachant que, dans 24 ou 48 heures, tout pourrait être irrémédiablement détruit, pulvérisé. Ça doit être horrifiant et désespérant. Rien n’est plus fort que ça, et on n’y peut rien. Avant de partir, on ferme l’eau, on placarde portes et fenêtres et on paquette le plus d’éléments possible. Les objets de valeur réelle, les autres de classe sentimentale, des vêtements, et il faut passer à la banque. Après, on ne sait plus.

CALME-TOI FLORENCE

Dans le paquet, il y a des enfants naissants, des gens âgés, d’autres à mobilité réduite et il y a les pauvres. Les hôpitaux, les postes de police et de pompiers seront peut-être aussi déchiquetés et il n’y aura plus de repères, de coopération ou même de dépannage. Zéro communication. Ce n’est même pas la fin du monde parce que, deux jours plus tard, il faudra recommencer, rebâtir à partir d’une catastrophe, dans le cafouillis le plus total.

Et nous, on regardera ça à la télévision avec toute notre impuissance. Ça me fait de la peine parce que j’aime le monde même quand il est loin... et américain.

GRENAILLES

  • Un homme a gagné 28 millions dans une machine à sous de Vegas. Y’a pogné 3 Pacioretty.
  • À Washington, on songe à donner le nom de Donald Trump à une partie de l’aéroport. On veut le voir décoller.
  • Le gars qui a reçu une contravention 19 ans plus tard a maintenant 4 943 jours ouvrables pour payer.
  • Lance Stroll a des chances de gagner le Grand Prix de Singapour, dimanche... à condition qu’il parte samedi.
  • Invitation pour l’ouverture d’un nouveau magasin de meubles. Au menu : petits fours et canapés.

À DEMAIN

C’est pas si pire chez nous... même en campagne électorale.