/sports/fighting
Navigation

Pesée réussie pour Lemieux
: le Québécois respecte la limite de poids pour son combat contre Spike O’Sullivan

Le Québécois respecte la limite de poids pour son combat contre Spike O’Sullivan

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS | Comme c’est souvent le cas lors d’un combat de David Lemieux, la plupart des amateurs retiennent leur souffle lorsque le boxeur se pointe sur le pèse-personne. Vendredi, lors de la pesée officielle, il a effacé les doutes placés en lui depuis le mois de mai dernier.

Lemieux a fait osciller la balance à 160 lb pile. Pour ce qui est de son adversaire, Spike O’Sullivan, il a présenté un poids de 159,2 lb en prévision du combat éliminatoire WBA des poids moyens.

« Ce fut une coupe de poids plus facile, a reconnu Marc Ramsay. On a fait un travail pour diminuer le taux de gras de David pendant le camp. Donc, il avait moins d’eau à perdre en prévision de la pesée.

« David s’est levé avec seulement 1,3 lb à perdre. On a fait un petit entraînement de 15 minutes et c’était réglé. Quand la coupe de poids est plus facile, ça veut dire que tu auras plus d’énergie pour le combat. C’est très encourageant en prévision de la performance. »

Par la suite, on a encore assisté à du brasse-camarade entre les deux pugilistes. Comme ce fut le cas à la conférence de presse, l’Irlandais a tenté de continuer d’intimider le Québécois. Après une photo côte à côte, O’Sullivan a tenté de mettre sa main droite près du visage de Lemieux pour le face-à-face. Le protégé d’Eye of the Tiger Management a tout de suite repoussé la main de son opposant.

Les deux hommes se sont poussés légèrement, mais Oscar De La Hoya est intervenu pour mettre fin à l’escarmouche. Puis, O’Sullivan a encore démontré que le respect et la classe ne faisaient pas partie de sa personnalité.

« Lemieux est un trou du c... et je vais lui botter le derrière », a affirmé O’Sullivan lors d’une entrevue donnée sur la scène.

Et Lemieux ? Il a préféré quitter l’endroit et ne pas faire d’entrevue. Le cogneur a souvent dit qu’il préférait agir plutôt que parler. En voici un autre exemple.

« On s’attendait à quelque chose de la part de Spike. On connaît le personnage, a ajouté Ramsay. On espère maintenant qu’il va se présenter dans le ring pour le combat. »

GGG-Canelo : en règle

Pour ce qui est du combat principal de la soirée, on a eu droit à de l’intensité et de la tension entre Gennady Golovkin et Canelo Alvarez durant la pesée. « GGG » a affiché un poids de 159,6 lb contre 159,4 lb pour Alvarez.

Le Mexicain s’est dirigé rapidement vers GGG pour le face-à-face. Il a appuyé son front sur celui de son adversaire. Ça n’a pas pris de temps pour que l’entraîneur du Kazakh s’interpose pour éviter une blessure à son poulain.

« C’est comme un clown. Il veut donner un spectacle, mais ce n’est pas un vrai », a affirmé Golovkin.

« Ça m’a excité de voir les amateurs qui voulaient que je me batte tout de suite. J’ai gagné la pesée et il est temps de gagner le combat samedi », a répliqué Alvarez.

Prédictions

Il est temps de se mouiller. Je vois Lemieux remporter une véritable bataille de rue contre O’Sullivan. Ça pourrait être long et ardu. Il serait surprenant que le duel aille à la limite parce que les deux boxeurs ont beaucoup de puissance dans leurs gants.

Il ne faut cependant pas s’attendre à ce que O’Sullivan tombe sur le premier coup de poing de Lemieux. C’est un boxeur pugnace qui va tenter de mettre de la pression sur Lemieux dès la première cloche.

Pour ce qui est du combat principal, je crois que justice sera rendue avec une victoire de Golovkin par décision. Cette fois, il n’y aura pas d’ambiguïté sur la carte des juges. Par contre, on aura encore droit à un combat serré et il ne serait pas surprenant qu’on assiste à un troisième duel entre ces deux boxeurs de l’élite mondiale.