/sports/fighting
Navigation

Le volet féminin des arts martiaux mixtes a pris du galon au fil des ans

Le volet féminin des arts martiaux mixtes a pris du galon au fil des ans
Photo d'archives, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

«Au départ, je ne voulais pas présenter de combats féminins parce que le calibre n’était pas assez relevé, a rappelé le président de TKO MMA Stéphane Patry qui a présenté le premier combat au Canada en 2006 à Montréal. Maintenant les combats féminins sont aussi bons que ceux des hommes. Depuis l’émergence de Ronda Rousey, les femmes s’entraînent comme les hommes. Elles ne sont plus des spécialistes de la boxe ou de la lutte, mais elles s’entraînent dans toutes les disciplines. Elles ont de meilleures aptitudes que les filles de l’époque.»

Jade Masson-Wong partage le point de vue du promoteur, elle qui disputera son deuxième combat chez les pros le 21 septembre face à la Montréalaise Corinne Laframboise (2-1). Le 4 mai dernier au Centre Vidéotron, elle avait remporté une victoire par décision face à l’Ontarienne Maggie Poulin

«Comme pour plusieurs filles, Ronda Rousey a été un modèle pour moi, a-t-elle souligné. C’est inspirant tout ce qu’elle a fait. Mes racines sont dans le kickboxing, mais je travaille tous les aspects des arts martiaux mixtes. Je travaille sur mes forces, mais aussi mes faiblesses. Tu n’as pas le choix maintenant. Tu dois être une athlète complète.»

Victorieuse à son premier combat chez les pros en mai dernier à Québec après quatre combats chez les amateurs, Masson-Wong retrouvera une ancienne partenaire d’entraînement pour son deuxième duel dans l’octogone. «On était certaines que nous allions nous affronter à un moment donné parce que nous sommes les seules combattantes professionnelles au Québec, a-t-elle souligné. Deux jours après ma victoire, Corinne m’a challengé via les réseaux sociaux. C’était respectueux et bien fait. J’ai hâte au combat. Je suis en forme et je me sens au maximum de ma forme. J’ai fait mes devoirs et j’ai travaillé vraiment fort. Je veux me rendre le plus loin possible dans mon sport.»