/misc
Navigation

Cogeco chasse le PQ et QS de ses débats en Outaouais!

Cogeco Logo
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

À quoi joue Cogeco Outaouais?

C’est avec consternation que je viens d’apprendre que le réseau Cogego en Outaouais a décidé de chasser le Parti québécois et Québec solidaire des débats régionaux qu’il organise.

C’est tout simplement inacceptable. Et antidémocratique. On se demande ensuite pourquoi la population est de plus en plus cynique envers les médias...

De plus, le réseau régional de l’Outaouais a décidé de tenir des débats pour les seules circonscriptions de Chapleau, Gatineau et Papineau. Rien pour le Pontiac et pour Hull.

Et seulement des face-à-face entre candidats du Parti libéral et la CAQ. Est-ce un effet délétère des « sondages »? Sinon sur quoi se base ce réseau pour ne présenter que deux des quatre voix politiques principales du Québec? Et surtout que les partis fédéralistes de droite?

Comment justifier que le Parti québécois soit éjecté de débats du comté de Papineau où il a finit le plus souvent 2e et où il est passé à 169 votes de l’emporter en 2012!!! Doit-on rappeler que le PQ forme l'opposition officielle à l'Assemblée nationale?

Le candidat du Parti Québécois dans Papineau Yves Destroismaisons s’est d’ailleurs indigné de la chose sur ses réseaux sociaux. On le comprendra. Le Parti québécois de l’Outaouais a fait publier le communiqué de presse suivant :

Si le réseau Cogeco voulait faire de la politique, s’immiscer dans la campagne afin de l’influencer, il n’agirait pas autrement.

Espérons que des voix se feront entendre afin que cette injustice soit réparée. Les citoyens de la région de l’Outaouais, de toute la région, méritent que l’on s’intéresse à l’ensemble des comtés d’une part, mais aussi que l’on permette à d’autres voix de s’exprimer que la droite fédéraliste néolibérale.

*****

Réaction de la station Cogeco en Outaouais : «Il s'agit d'une décision éditoriale de la station en Outaouais que de présenter les débats dans la forme actuelle. L'équite de la couvertue ne se mesure pas à la simple participation aux débats mais à l'ensemble de la couverture des partis à notre antenne.» Bob Rioux, directeur du 104,7, Outaouais.

Réaction de Robert Drapeau, président du Parti québécois en Outaouais : «Il nous faut protester devant cette décision arbitraire car si nous acceptions ce fait cette fois, nous risquons d'être exclus ensuite de ce type de débat dans l'avenir. Qui sait, lors de la prochaine élection dans deux ans, dans quatre ans. C'est une manière d'exclure le PQ et même QS des débats à venir.»

*****

Si l'on se fie aux sondages pour déterminer qui participe aux débats, on est dans le trouble. On rappelera que les sondeurs s'étaient plantés dans Papineau en 2012...