/news/green
Navigation

[VIDÉO] Des scènes de fin du monde en Outaouais

Une tornade possiblement de catégorie EF2 a ravagé une portion de Gatineau vendredi

Coup d'oeil sur cet article

Gatineau avait les allures d’une zone de guerre après le passage d’une tornade possiblement de catégorie EF2 en début de soirée vendredi, forçant l’évacuation de plusieurs centaines de personnes.

« J’ai dit : je ne veux pas mourir. J’ai tenu la poignée de porte. Je ne sais pas comment ça se fait que je n’ai pas levé dedans [la tornade] », raconte Josée Pelletier, 44 ans, tremblant encore de tout son corps.

Elle dit avoir eu la peur de sa vie. D’autant plus qu’une fois la tornade passée, elle a immédiatement songé à sa fille de 20 ans qui venait tout juste de quitter l’appartement.

Malgré l’étendue des dégâts, la Ville de Gatineau ne rapportait que des blessés légers vendredi.

« J’étais au volant et j’ai d’abord vu les poubelles revoler, puis des débris frapper la voiture. En voulant me stationner, c’est un toit qui nous a frappés », relate, encore sous le choc, Gloria Chacon-Vienna.

Elle circulait sur le boulevard Daniel-Johnson avec son fils à bord lorsque la tornade a croisé son chemin.

Dévastation

« L’apocalypse », comme le qualifiait des citoyens rencontrés vendredi, s’est abattue sur plusieurs quartiers de Gatineau vers 16 h 30.

Le secteur Mont-Bleu, dans l’ancienne ville de Hull, a été le plus durement frappé.

Toitures et murs arrachés, voitures renversées, arbres déracinés, les dommages sont considérables. De nombreux édifices multilogements ont également été éventrés.

Environnement Canada a rapidement confirmé qu’il s’agissait d’une tornade puisque plusieurs de ses employés étaient déjà dans le secteur touché.

Courtoise / Félix Charrette

Vents violents

Le corridor de dévastation s’étend de Dunrobin, située à l’ouest d’Ottawa, jusqu’à Gatineau. Les vents ont été estimés à 250 km/h à Dunrobin selon le météorologue Gilles Brien. À Gatineau, on parle plus de vents entre 170 et 190 km/h, soit l’équivalent d’une tornade de catégorie EF2.

« La tornade a été très courte, peut-être une ou deux minutes, mais elle était très rapide. Elle a été difficile à observer », mentionne Jean-François Massicotte, chasseur de tempête pour Québec Vortex.

MATT DAY/AGENCE QMI

D’après l’expert, le Québec n’a jamais eu d’épisode plus fort que EF3, mais il y a déjà eu des EF4 et EF5 (de 420 à 510 km/h) en Colombie-Britannique.

« Ce n’est pas normal des tornades en septembre. Habituellement, c’est au mois d’août, quand il fait très chaud. C’est la preuve que le climat est en train de changer », poursuit Gilles Brien, ajoutant que l’automne débute officiellement samedi.

La situation était prévue depuis au moins trois jours par les météorologues, soutient-il.

Courtoise / Félix Charrette

Alors que les autorités s’affairaient à sécuriser les lieux, les sinistrés quittaient par dizaines en soirée vendredi. Les plus chanceux tiraient des valises, d’autres s’accrochaient à quelques effets personnels.

La circulation était pénible un peu partout en raison des pannes d’électricité qui ont affecté environ 57 000 personnes en Outaouais.

Quelques autres tornades

  • Le 24 juillet 1975, une tornade dans le village de Saint-Bonaventure, au Centre-du-Québec, a fait trois morts et une soixantaine de blessés.
  • Depuis 1985, cinq tornades de force F3 ont été enregistrées au Québec.
  • Le 27 août 1991, une tornade de force F3 a ravagé la municipalité de Maskinongé, en Mauricie.
  • Le 4 août 1994, une tornade de force F3 est survenue à Aylmer.
  • Le 4 août 2009, une tornade de force F2 a frappé la municipalité de Mont-Laurier.
  • Le 1er août 2006, une tornade de force F2 s’est produite à Lac-Drolet, en Estrie.
  • Le 18 juin 2017 a été le jour le plus violent de l’histoire au Québec : pas moins de 11 tornades ont balayé la province.
  • Le 29 août 2018, une tornade de force F2 a pulvérisé une maison mobile à Saint-Julien dans Chaudière-Appalaches.
  • Ailleurs au Canada, le 22 juin 2007, une tornade de force F5 s’est abattue sur le village d’Elie, à l’ouest de Winnipeg. Elle est la première tornade officielle de force F5 à avoir touché le Canada.

Échelle forces de tornade Échelle Fujita

  • F0 vents 60-120km/h, 82% des tornades
  • F1 vents 120-180km/h, 11% des tornades
  • F2 vents 180-250km/h, 4% des tornades
  • F3 vents 250-330km/h, 1,8% des tornades
  • F4 vents 330-420km/h, 0,9% des tornades
  • F5 vents 420-510km/h, 0,3% des tornades