/news/politics
Navigation

Frontière canado-américaine: des pancartes rappellent qu'il est interdit de traverser du cannabis aux États-Unis

Frontière canado-américaine: des pancartes rappellent qu'il est interdit de traverser du cannabis aux États-Unis
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

STANSTEAD – La légalisation du cannabis au Canada va changer plusieurs habitudes, mais les voyageurs qui voudront se rendre aux États-Unis devront être prudents. Des pancartes ont été installées par Transports Canada à l'approche de 12 postes frontaliers, dont à Stanstead en Estrie, pour rappeler qu'il est interdit de traverser les douanes avec du cannabis.

Même si le cannabis est légal au Vermont et dans le Maine, deux États américains limitrophes du Québec, et qu’il sera aussi légal de ce côté-ci de la frontière à partir du 17 octobre prochain, transporter le produit d’un pays à l’autre demeurera interdit.

Les voyageurs qui se feront prendre aux douanes américaines avec du cannabis s’exposent à des peines de prison.

«Les agents frontaliers risquent de poser beaucoup de questions. Et ils n’ont pas besoin de motifs pour fouiller», a dit l’avocat Me Jean-Pierre Rancourt.

Pour éviter que des situations comme celles-ci surviennent, des panneaux de signalisation ont été installés dernièrement aux postes frontaliers. Cependant, ceux-ci ne semblent pas clairs pour tout le monde, et encore faut-il les voir. «Moi je ne l’ai pas vu», a admis une femme qui s’est présentée à la frontière de Stanstead par l’autoroute 55.

«Je n’ai aucune idée de la signification de cette icône. Interdiction de faire des feux?», a supposé une automobiliste.

L’Agence des services frontaliers du Canada fait campagne pour informer la population, en soulignant que de traverser la frontière avec du cannabis demeurera illégal.