/finance
Navigation

Gérer soi-même son chantier: les pièges à éviter

Gérer soi-même son chantier: les pièges à éviter
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Engager un entrepreneur général pour vos travaux de rénovation vous assure une paix d’esprit.

Toutefois, pour un projet mineur, par intérêt ou pour économiser de l’argent, vous pouvez tout de même être tenté de gérer vous-même votre chantier. Voici ce à quoi vous devrez faire attention.

Trouver les bons sous-traitants

Gérer son chantier signifie chercher et choisir soi-même l’ensemble des sous-traitants. Contrairement à un entrepreneur général, vous ne connaissez peut-être pas les meilleurs plombiers, électriciens, etc., d’emblée. Il est ainsi important de :

  • Demander à voir des exemples de projets passés ou en consultant les commentaires reçus sur des plateformes comme Smart Réno, Soumission Rénovation ou Réno Assistance.
  • S’assurer qu’ils détiennent une licence RBQ et les assurances appropriées et qu’ils ne font pas l’objet de plaintes civiles (SOQUIJ) ou auprès de l’Office de protection du consommateur (OPC).
  • Discuter avec eux pour valider leur expertise.
  • Comparer les soumissions !

L’entrepreneur général offre une garantie en se rendant imputable du travail de ses fournisseurs. Sans lui, le risque vous revient. Il est donc primordial de s’entourer de fournisseurs de confiance.

Organiser les travaux

Un chantier s’opère dans un ordre précis et les corps de métier dépendent les uns des autres. On ne revoit pas la plomberie une fois le mur fermé !

Lorsque vous planifiez les travaux, demandez à chaque entrepreneur spécialisé ce qui doit être terminé avant son arrivée et ce qui doit attendre après son passage. Assurez-vous aussi de garder un délai entre chaque tâche pour prévenir les débordements et éviter de devoir replanifier l’ensemble du chantier en cas de pépin.

Une bonne planification est essentielle pour éviter des frais liés aux entrepreneurs qui devront revenir inutilement à plusieurs reprises. Cette planification vous permettra aussi de demeurer crédible auprès de vos fournisseurs.

Gérer votre budget

Gérer son chantier est souvent source de dérapages budgétaires. On perd les factures de quelques panneaux de gypse, des clous, d’un outil remplacé, etc. Pour éviter de mauvaises surprises, notez les moindres dépenses liées à votre chantier. Un entrepreneur général listerait forcément celles-ci pour détailler sa facture finale en toute transparence et demeurer rentable dans le budget que vous lui avez alloué. Si vous prenez sa place, vous vous devez donc de faire preuve de cette même rigueur !

Gérer un chantier n’est pas une mince affaire. Cela demande temps, expertise et argent. Si l’expérience vous intéresse, assurez-vous d’être bien outillé et de connaître les risques encourus. Bonne rénovation !

 

Conseils

  • Vérifiez que chaque entrepreneur spécialisé détient une licence RBQ, un cautionnement suffisant en cas d’erreur, des assurances et qu’il ne fait pas l’objet de plaintes (OPT et SOQUIJ).
  • Informez-vous afin de comprendre les travaux qui seront réalisés et les besoins de chaque corps de métier.
  • Travaillez avec vos entrepreneurs pour choisir des matériaux adaptés à votre chantier.