/sports/hockey
Navigation

Les yeux de Maurice Richard dans le vestiaire du Rocket

Les yeux de Maurice Richard dans le vestiaire du Rocket
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait une nouveauté assez visible dans les installations du Rocket de Laval, lundi, lors de la première journée du camp d’entraînement du club-école du Canadien.

En effet, des images de Maurice Richard, dont notamment le mythique regard du numéro neuf, ont accueilli les 22 joueurs prenant part à l’exercice.

Ces ajouts, c’est l’idée du nouvel entraîneur de la formation, Joël Bouchard.

«Une touche que je voulais apporter, ce sont les yeux de Maurice, a dit Bouchard après la pratique des siens. C'est important pour moi que les yeux de Maurice soient sur nous autres en tout temps. Ils veillent sur nous autres et nous avons une responsabilité envers l'organisation.»

Cette association directe avec l’histoire du Canadien allait de soi pour l’ancien pilot de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

«Des fois dans la Ligue américaine on dit qu’il faut se créer notre propre identité. Oui, on va la créer, mais à travers le grand club, a-t-il dit. Les gars ont signé un contrat avec les Canadiens de Montréal. Dans leur cheminement, ils viennent travailler avec le Rocket de Laval. Leur but ultime c’est de jouer pour le Canadien.

Les hommes de Bouchard prendront part à deux matchs préparatoires cette semaine. Ils seront en action samedi contre les Bruins à Providence et dimanche ils visiteront le Wolf Pack à Hartford.