/finance/news
Navigation

Tornades: vérifiez votre assurance habitation

Tornades: vérifiez votre assurance habitation
Illustration, Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes victime d’une tempête de vent ou d’une tornade ? Vos biens sont couverts par vos contrats d’assurance habitation et automobile !

Avec les changements climatiques, il faudra s’y faire : des événements extrêmes, comme la tornade qui a frappé Gatineau vendredi et qui s’est déplacée sur plus de 70 km, vont se multiplier.

Tempêtes de vent, microrafales, tornades, couplées à des épisodes de grêle, de pluie intense ou de foudre, font désormais partie de notre quotidien, préviennent les climatologues.

L’automobile

Si votre contrat est « tous risques » ou « risques spécifiques » (ou « accident sans collision ni versement »), du moment que vous avez la protection inscrite au chapitre B, votre véhicule est couvert.

Concrètement, si vous devez faire réparer votre voiture, vous pouvez louer un véhicule de remplacement, le temps que les réparations soient effectuées (l’assureur remboursera aussi certaines courses en taxi).

Le logement

Les contrats de base en assurance habitation couvrent tous les dommages matériels causés à vos biens, que vous soyez locataire, propriétaire et copropriétaire. Ils couvrent aussi ceux causés à votre logement si vous êtes propriétaire.

Comme plusieurs logements ont été partiellement ou totalement détruits par la tornade de vendredi, de nombreux sinistrés ont été forcés de se reloger ailleurs. Si vous vivez une telle situation, vous avez droit à des frais de subsistance. Normalement, l’assureur rembourse les nuitées à l’hôtel ainsi que la nourriture si cette dernière excède votre budget familial.

Par exemple, si votre budget est de 200 $ par semaine et que ça vous a coûté 400 $, l’assureur remboursera 200 $. L’indemnisation varie en fonction des recommandations de l’expert en sinistre. Pour certains sinistres majeurs, on a vu des assureurs se déplacer et offrir rapidement des allocations de subsistance.

En assurance habitation, le règlement d’un dossier prendra de plusieurs semaines à plusieurs mois. En automobile, c’est beaucoup plus rapide, surtout en cas de perte totale.

Conseils

  • Contactez votre assureur habitation et automobile dès que possible : celui-ci vous offrira aide et conseils.
  • Gardez TOUS vos reçus (hôtel, taxis, repas, achats urgents...).
  • Dès que vous pouvez accéder à votre logement, vous devez prendre des mesures pour éviter que s’aggrave l’état de votre propriété ou de vos biens ; par exemple, en installant une bâche sur le toit ou en colmatant vos fenêtres en attendant les réparations, pour éviter les infiltrations d’eau. Ces dépenses sont assurées.
  • L’assuré a la responsabilité de fournir les preuves de ses pertes : prenez rapidement avec votre téléphone des photos ou des vidéos de vos biens, de votre logement et de votre véhicule. Donnez-vous deux ou trois jours pour faire la liste de vos biens endommagés ou irrécupérables (quand on est sous le choc, on oublie facilement). Retrouvez vos factures si elles ont survécu au sinistre ou si elles sont conservées sur votre nuage (Google Drive, iCloud, OneDrive). Notez la marque, le modèle, l’année d’achat, le prix, le numéro de série.
  • Ne jetez aucun bien avant d’avoir obtenu l’avis de l’expert en sinistre ou de l’assureur.
  • On consulte les spécialistes du Bureau d’assurance du Canada : 1 977 288-4321 — infoassurance.ca