/travel/destinations
Navigation

Les couleurs dans les montagnes sœurs

Les couleurs dans les montagnes sœurs
Photo courtoisie, Les Sommets

Coup d'oeil sur cet article

Le Sommet Saint-Sauveur et le Sommet Morin-Heights ont beau être deux montagnes sœurs, dans le sens où ils font partie de la famille Les Sommets, ils ne se ressemblent pas. En automne, les deux stations de ski des Laurentides sont aussi attrayantes l’une que l’autre, mais pour des raisons différentes.

L’une est plus développée en matière d’amusements alors que l’autre est plus proche de la nature.

Le F.U.N. Fest

Au Sommet Saint-Sauveur, il y a encore plus que le télésiège ouvert durant la période des couleurs. La montagne s’anime tous les week-ends avec le F.U.N. Fest jusqu’au 28 octobre.

Les manèges du parc F.U.N. sont plutôt colorés.
Photo courtoisie, Les Sommets
Les manèges du parc F.U.N. sont plutôt colorés.

Les manèges du parc F.U.N., comme les petites tasses de La Ruche ou les avions colorés du Baron rouge, sont en activité. Un nouveau manège, le Sputnik, est destiné aux préados et aux ados à la recherche de sensations fortes.

Des sensations fortes, on en vit aussi ailleurs que dans le parc d’attractions. La montagne russe alpine, le Viking, nous fait descendre vivement à flanc de montagne, alors qu’on retient notre souffle dans les courbes. Moins intense, la tyrolienne double Le Dragon, idéale pour un parent et un enfant assis, nous plonge également dans l’action.

La montagne russe alpine Le Viking.
Photo courtoisie, Les Sommets
La montagne russe alpine Le Viking.

Jusqu’au week-end de l’Action de grâce, une fermette et des tours de poney sont à la disposition des enfants. D’autres attraits s’ajoutent à des dates variables : maquillage, animaux exotiques et ateliers de décoration de citrouille.

Acro-Nature

Si la remontée mécanique Soleil nous permet de mieux découvrir le Sommet Morin-Heights, ce n’est pas la seule façon d’apprécier les arbres en couleurs. Les parcours d’Acro-Nature nous font aller d’un arbre à l’autre, avec des câbles et ponts suspendus à franchir.

Ados et adultes ont de quoi s’amuser dans le Grand parcours, comprenant plus de 70 étapes. La trentaine de tyroliennes et la corde à Tarzan dans la Zone ultime rendent l’aventure encore plus excitante.

J’ai de bons souvenirs du parcours pour enfants que ma fille avait essayé avec des amies vers l’âge de sept ans. En fait, le parcours Zoomer est destiné aux jeunes de six ans et plus (à condition de mesurer 1,32 m bras levés).

Constitué de 20 étapes, il est agrémenté de trois tyroliennes. Un pur plaisir pour les petits grimpeurs.


Sommet Saint-Sauveur

F.U.N. Fest : jusqu’au 28 octobre

Forfait remontée méca­nique et manèges illimités : 16 $ pour les 13 ans et plus, 12 $ pour les 12 ans et moins

En sus : montagne russe alpine, tyrolienne double, mini-golf et tours de poney


Sommet Morin Heights

F.U.N. Fest : jusqu’au 28 octobre

www.sommets.com

D’autres idées pour le week-end

Cantons-de-l’Est

La télécabine panoramique
Photo courtoisie, Les Sommets
La télécabine panoramique

La Flambée des couleurs au mont Orford

Les week-ends, jusqu’au 14 octobre, la télécabine nous emmène au sommet où se trouvent cinq belvédères avec de superbes points de vue. Aller simple : 9 $ par adulte, 22 $ par famille. On peut aussi s’y rendre en empruntant à pied la piste La Populaire (4 km).

Séances de yoga sur la cime, certains jours. Au pied de la montagne : camions de bouffe de rue et Zone enfants avec jeux.

www.orford.com