/elections
Navigation

Quatre jours avant le scrutin: les candidats de la Mauricie dressent leur bilan

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – C'est à la demande de François Legault que son député Donald Martel a constitué l'équipe de candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) en Mauricie.

«Vous n'aurez jamais eu une équipe aussi influente au sein d'un gouvernement que l'équipe de la Mauricie que vous avez là», a lancé jeudi le député sortant de Nicolet-Bécancour.

Des candidats de tous les partis ont présenté leur bilan à quatre jours de l'élection de lundi.

«Les délais sont partout dans les services gouvernementaux, en santé, en justice. Ce qui m'a séduit de l'ADN de la CAQ, c'est l'efficience», a indiqué Sonia Lebel, candidate vedette de la CAQ dans Champlain.

Le député sortant du comté de Trois-Rivières, le libéral Jean-Denis Girard, a reçu un coup de main du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, et a rappelé ses priorités. «On parle de santé, de nos aînés, de main-d'œuvre, d'immigration et d'éducation», a-t-il dit.

Au Parti québécois, Marie Claude Camirand est elle aussi satisfaite de sa campagne.

L'engouement des électeurs se fait sentir dans les bureaux de vote par anticipation. Celui de Trois-Rivières a d'ailleurs prolongé son ouverture jusqu'à 16 h, jeudi.

Les étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont eu quatre jours pour voter directement sur le campus. Outre quelques problèmes informatiques, ils s'entendent pour dire que c'est un bon moyen d’inciter les jeunes à voter.

Les chefs des partis pourraient revenir en Mauricie au cours du week-end, la région étant déterminante pour cette élection.