/elections
Navigation

Sonia Lebel de la CAQ élue facilement dans Champlain

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | L’ex-procureure de la commission Charbonneau Sonia LeBel, a été élue à la vitesse de l’éclair, lundi. Elle devrait occuper un poste important dans le gouvernement caquiste.

Les électeurs de la nouvelle circonscription de Champlain ont voté massivement pour la femme qui pourrait devenir la nouvelle figure anticorruption du gouvernement de François Legault.

« L’éthique, c’est une façon de vivre, une façon de se comporter. Les candidats de la CAQ ont déjà cette préoccupation-là en tête. Donc je ne serai pas la seule gardienne de l’éthique », a-t-elle dit, célébrant sa victoire avec les autres candidats caquistes de la Mauricie.

Sonia LeBel a récolté plus de 52 % des votes, contre 18 % pour son plus proche rival, le député libéral sortant Pierre-Michel Auger.

Sonia LeBel dit qu’elle n’a pas encore eu de discussion quant à un éventuel ministère, mais affirme qu’elle relèvera le défi s’il s’offre à elle.

De Boulet à LeBel

L’avocate à été découverte du public quand elle a questionné les témoins de la commission Charbonneau à partir de 2012. Elle avait entre autres interrogé l’ex-ministre des Transports Julie Boulet, qui tire sa révérence de la politique après 17 ans à l’Assemblée nationale.

L’avocate récupère d’ailleurs une partie de la circonscription de Julie Boulet en raison du redécoupage de la carte, qui a fait passer de cinq à quatre le nombre de circonscriptions en Mauricie.

Elle devra cependant travailler étroitement avec le frère de Mme Boulet, qui a été élu sous les couleurs de la Coalition avenir Québec dans la circonscription voisine de Trois-Rivières.