/elections
Navigation

Avec neuf députés, quel avenir pour le Parti québécois?

Avec neuf députés, quel avenir pour le Parti québécois?
SÉBASTIEN ST-JEAN/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fait élire seulement neuf députés, le Parti québécois a perdu son statut de parti reconnu à l'Assemblée nationale. Qu'adviendra-t-il du Parti québécois au cours des prochaines années?

Le PQ a perdu de nombreux châteaux forts notamment Abitibi-Ouest, Verchères et Taillon. Des députés vétérans ont également perdu leurs élections lundi soir, dont Stéphane Bergeron, Nicolas Marceau, Diane Lamarre et Carole Poirier.

Mais le parti a également perdu son chef Jean-François Lisée qui a été évincé de sa circonscription de Rosemont.

Après sa défaite, il a annoncé qu'il allait abandonner ses fonctions de chef de PQ, poste qu'il occupait depuis presque deux ans.

Le PQ a tout de même des assises très solides aux Québec alors qu'il compte pas moins de 80 000 membres.

«Nous sommes le parti, qui, tous partis confondus, a le plus de membres, de militants et ça c'est extraordinaire. Ce sont des gens qui sont motivés qui croient aux valeurs et au programme porté par le Parti québécois», a expliqué Sylvain Gaudreault, député de Jonquière.

Pour ce qui est de la direction du parti, rien n'est décidé, affirme la députée de Marie-Victorin Catherine Fournier. «On va faire les débats dans l'ordre», a-t-elle dit en ajoutant que les élus péquistes allaient se rencontrer dans les prochaines heures.

À VOIR AUSSI 

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.