/entertainment
Navigation

QUB: la nouvelle ère de la radio

QUB: la nouvelle ère de la radio
PIerre-Paul Poulin / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

QUB est lancée. La radio numérique de Québecor, qui rassemble des têtes d’affiche comme Benoît Dutrizac, Mario Dumont, Richard Martineau, Sophie Durocher, Bianca Longpré et Geneviève Pettersen, verra officiellement le jour le 15 octobre et pourrait causer une petite révolution en s’imposant parmi les gros joueurs traditionnels de la radio parlée.

Le nom QUB (prononcer «cube») évoque la province de Québec et le contenu national de la nouvelle plateforme, «qui rejoindra tout le monde», a-t-on insisté lors du dévoilement officiel, au 19e étage du siège social de Québecor, jeudi après-midi.

Affaires publiques et sujets à caractère social se relaieront en journée dans la grille-horaire quotidienne, tandis que le soir et le week-end, on y retransmettra en direct les différents bulletins d’informations et autres rendez-vous de LCN, en direct ou dans un condensé d’extraits.

QUB offrira aussi une vaste bibliothèque de baladodiffusions ratissant dans tous les créneaux, des plus légers aux plus sérieux, dont une vingtaine sont déjà en ligne.

Féminisme

Le «morning man» de QUB, Benoît Dutrizac, se réjouit de se joindre à un média numérique parce qu’il estime que «la radio conventionnelle est dépassée». L’ex-numéro un du midi du 98,5 promet que sa tribune matinale, «Dutrizac de 6 à 9», ne souffrira d’aucune redite ou répétition. «Chaque segment va faire avancer l’émission», a-t-il assuré dans son allocution.

Benoît Dutrizac
QUB radio
Benoît Dutrizac

Dans «Les Effrontées», le duo d’animatrices Geneviève Pettersen – Vanessa Destiné fera entendre ses voix de jeunes féministes «pas si fâchées que ça», dixit Pettersen, sur des thématiques bien de notre temps, du genre: est-il vrai que les femmes ne s’intéressent pas à l’argent? Toutes deux fortes têtes, elles ne craindront semble-t-il pas la confrontation ni l’autodérision, et recevront des visages qu’on voit peu ailleurs.

Geneviève Pettersen (droite) et Vanessa Destiné
QUB radio
Geneviève Pettersen (droite) et Vanessa Destiné

Bianca Longpré emmène son statut et son contenu de «Mère ordinaire» au micro de QUB et s’annonce déjà comme l’élément le plus divertissant et léger de la programmation.

Bianca Longpré
QUB radio
Bianca Longpré

Elle ne s’adressera pas uniquement aux mères et ne traitera pas que de thématiques liées à la famille, a-t-elle indiqué. Elle accueillera notamment deux humoristes par semaine, de même que son conjoint, François Massicotte, le mercredi, et tiendra une chronique vin le «Jeudredi» (jeudi).

«Je ne suis pas du tout une intello. Je ne parle pas de politique. Mon travail, c’est d’avoir du "fun"», a mentionné Bianca Longpré.

Richard Martineau a enfin argué qu’avec ce nouveau mandat, «les gens qui [le] détestent vont trouver de nouvelles raisons de [l’]haïr encore plus», tandis que Mario Dumont laisse planer qu’il laissera ressortir son côté «placoteux» dans la case de fin d’après-midi.

Richard Martineau
QUB radio
Richard Martineau

Vers l’avenir

Pour Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, la naissance de QUB marque le début d’une nouvelle ère dans la radio québécoise.

QUB: la nouvelle ère de la radio
PIerre-Paul Poulin / JdeM

«On n’aura pas la prétention d’aller chercher tout l’auditoire des radios conventionnelles à l’heure actuelle. Par contre, ce que nous croyons fermement, c’est que la radio numérique est appelée à croître. Ce n’est pas un phénomène uniquement québécois, c’est un phénomène occidental. Nous nous positionnons pour l’avenir», a dépeint M. Péladeau.

L’application QUB radio est déjà disponible sur les appareils mobiles et sera accessible sur le web (www.qub.radio) le 15 octobre.

La programmation de QUB

  • «Dutrizac de 6 à 9», avec Benoît Dutrizac, de 6 h à 9 h
  • «Les Effrontées», avec Geneviève Pettersen et Vanessa Destiné, de 9 h à 10 h
  • «Politiquement incorrect», avec Richard Martineau, de 10 h à 11 h
  • «Mère ordinaire», avec Bianca Longpré, de 11 h à 12 h
  • «Trudeau le midi», avec Jonathan Trudeau, de 12 h à 13 h
  • «Là-haut sur la colline», avec Antoine Robitaille, de 13 h à 14 h
  • «On n’est pas obligé d’être d’accord», avec Sophie Durocher, de 14 h à 15 h
  • «Le retour de Mario Dumont», avec Mario Dumont et Vincent Dessureault, de 15 h à 17 h