/elections
Navigation

Le PQ réclame un recomptage dans Gaspé

Le PQ réclame un recomptage dans Gaspé
Photo courtoisie tirée de Twitter

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois a officiellement déposé une requête vendredi après-midi afin de demander un recomptage judiciaire dans le comté de Gaspé à la suite de l'élection de lundi. La candidate péquiste défaite y dénonce de nombreuses irrégularités.

Méganne Perry Mélançon a terminé au second rang au terme du scrutin de lundi à 132 voix du vainqueur, le Libéral Alexandre Boulay. Dès le lendemain du vote, elle parlait d'irrégularités dans au moins une boîte de scrutin, le numéro 61.

Cet après-midi, elle est allée encore plus loin en déposant sa requête pour un nouveau dépouillement devant un juge de la Cour du Québec. La représentante péquiste estime maintenant qu'une quarantaine de boîtes de scrutin posent problème. Selon elle, des relevés de dépouillement comportent des erreurs manifestes, des ratures, des erreurs de calcul ou sont tout simplement incomplets et ne permettent pas de valider les résultats.

Le juge qui a entendu la requête l'a acceptée et ordonne un recomptage judiciaire qui aura lieu mercredi matin.

Questionné à ce sujet ce matin en marge du caucus du Parti libéral à Québec, le nouveau député de Gaspé Alexandre Boulay a dit qu'il s'en remettra à la décision du tribunal.

«Honnêtement ma priorité c'est que les citoyens de Gaspé puissent savoir exactement qui devrait être l'élu dans leur comté. Peu importe quelle sera la décision, je suis vraiment prêt à faire face à la situation».

Si le Parti québécois reprenait la circonscription de Gaspé, il compterait du coup dix élus comme Québec solidaire, mais avec un pourcentage de voix plus élevé. Ce qui ferait donc du PQ la deuxième opposition officielle.