/lifestyle/food
Navigation

Le meilleur des pommes: place au réconfort

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Vedette fruitée incontestée de l’automne, la pomme a tous les atouts pour plaire : bonne pour la santé, elle se décline en un éventail de variétés, offre un véritable bouquet de saveurs et de textures, se conserve bien et est disponible en grande quantité au Québec. Qui plus est, elle est synonyme de réconfort dans la cuisine.

<b><i>Le meilleur des pommes</i></b><br>
<i>Les Éditions Goélette</i><br>
128 pages
Photo courtoisie, Mélodie Landry
Le meilleur des pommes
Les Éditions Goélette
128 pages

C’est d’ailleurs parce qu’ils souhaitent garder ce réconfort toute l’année que Pascale Coutu et Pierre Tremblay, dits Les jardiniers gourmands, ont lancé Le meilleur des pommes, un livre contenant près de 60 recettes prouvant hors de tout doute que ce fruit se déguste aisément du matin au soir... Même à l’apéro ! D’ailleurs, les amateurs d’alcool comme ceux de mocktails y trouveront des idées rafraîchissantes.

À cuisiner en tout temps

Du déjeuner aux collations, en passant par les salades, les potages, les plats principaux, les desserts, les compotes, les confitures, les condiments et les boissons, tout y passe. Et c’est grâce à toutes ces possibilités qu’offrent les pommes Gala, Empire, Honeycrisp, McIntosh et toutes ces autres variétés qu’il peut en être ainsi.

Impossible d’ignorer également l’agréable surprise de la section de desserts qui offre de très belles solutions de rechange aux classiques qu’on retrouve bien souvent dans les chaumières québécoises.

Ayant elle-même découvert en cuisinant que la pomme est le fruit qu’on connaît le plus, mais aussi le moins, Pascale Coutu a fait appel aux pomiculteurs du verger Qui sème récolte, Nathalie Rainville et Jean-François Poirier, afin d’offrir une vaste sélection de créations, mais aussi de précieux conseils liés à l’autocueillette.

Les variétés suggérées pour chacune des expériences gustatives confèrent également une qualité additionnelle à cet ouvrage, qui permet de tirer le maximum des pommes.

Une touche salvatrice

Convaincue qu’il est plus que temps de renouveler la pomme, d’exploiter ses différentes qualités, Pascale Coutu a créé avec son homme des recettes où le fruit est en valeur, mais qui ne le confient pas à un seul rôle.

« J’aime dire que je fais de la cuisine de semaine, du quotidien, où rapidement on va pouvoir faire quelque chose de formidable, mais pas compliqué, explique-t-elle. Ce sont des recettes courtes. Souvent, on revisite des choses qu’on fait depuis des années en y ajoutant de l’originalité, une petite saveur de plus. On veut vous inspirer à en mettre plus souvent dans votre assiette. »

Comme la pomme est un fruit fort polyvalent, l’occasion était trop belle pour les propriétaires de la ferme maraîchère La Courgerie, dans Lanaudière, de la marier à maintes reprises à ce dont ils raffolent : la courge. Il y a donc des propositions alléchantes telles que la casserole de veau, les mini-quiches, la sauce barbecue ou encore le gâteau aux pommes.

Un monde de découvertes qui peut s’étendre aux fourneaux, certes, mais aussi dans un geste tout simple, rappelle Pascale Coutu. « Il faut oser aller dans les vergers pour découvrir des pommes qui ne sont pas standard. Y’a tellement de variétés, de saveurs à découvrir. »

 

Le nouveau palmarès des pommes

 

Le monde des pommes est composé de dizaines de variétés. Il y a donc bien plus à goûter que la populaire McIntosh et l’indémodable tarte.

Le vent dans les voiles

La Honeycrisp n’est pas encore la plus connue, mais son attrait chez les gens qui ont la dent sucrée a grandement fait monter sa cote. « C’est une pomme très sucrée, très ferme, qui se conserve super bien, détaille Nathalie Rainville. Au niveau du goût, elle se différencie vraiment des autres. Elle ne brunit presque pas. »

Et pour une envie de bonbons à satisfaire ? On opte pour la Sweet Sixteen, une variété de fin de saison. « Elle goûte un peu les jujubes quand elle est cueillie lorsqu’elle est mûre. »

Solutions de rechange à la traditionnelle tarte

Difficile de changer des habitudes. Comment remplacer l’incontournable pointe de tarte chaude avec une boule de crème glacée pour dessert ? « Il faut essayer le gâteau dans une tasse, avec les enfants ou seul à la maison », assure Pascale Coutu, qui propose des versions chocolatée, vanillée et épicée. Le temps pour une portion ? Cinq minutes de préparation, une minute et 45 secondes de cuisson. Qui dit mieux ?

Aussi, il y a une recette toute désignée afin de récompenser les vaillants efforts. « Ce livre-là est parti de la tarte Tatin pomme et courge, assure Pascale Coutu. Ça fait des années que je dis à mon homme : “Il faut que tu me crées ça.” C’est peut-être la recette la plus complexe du livre, mais ce n’est pas difficile, juste long... Ça vaut la peine. »

Réussite à coup sûr

Audace et facilité peuvent-elles décrire un même plat ? Bien sûr ! À preuve, le potage froid — agrémenté de courgettes et de gingembre — y parvient parfaitement. Un petit plus : il ne faut que 10 minutes pour concocter six portions de ce plat santé.

 

Pain sucré-salé au jambon et au fromage

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo courtoisie, Mélodie Landry

Cliquez ici pour consulter la recette.

 

Cocktail d’automne

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo courtoisie, Mélodie Landry

Cliquez ici pour consulter la recette.

 

Moutarde à la pomme

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo courtoisie, Mélodie Landry

Cliquez ici pour consulter la recette.

 

Gâteau rapide dans une tasse

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo courtoisie, Mélodie Landry

Cliquez ici pour consulter la recette.

 

Bœuf braisé aux fruits

Le meilleur des pommes: place au réconfort
Photo courtoisie, Mélodie Landry

Cliquez ici pour consulter la recette.