/weekend
Navigation

Aznavour en cinq films marquants

Coup d'oeil sur cet article

Décédé plus tôt cette semaine à l’âge de 94 ans, le célèbre chanteur Charles Aznavour a aussi mené une belle carrière comme acteur, jouant dans une soixantaine de films et travaillant avec des cinéastes aussi connus que François Truffaut, Claude Lelouch, Claude Chabrol, Volker Schlondorff et Atom Egoyan. Voici cinq de ses rôles les plus marquants au cinéma.

Tirez sur le pianiste (1960)

Photo courtoisie

Après avoir rencontré Charles Aznavour au Festival de Cannes en 1959 où il était allé présenter son chef-d’œuvre Les Quatre Cents Coups, le cinéaste français François Truffaut offre au chanteur son premier vrai grand rôle au cinéma dans son film suivant, Tirez sur le pianiste, qui prendra l’affiche un an plus tard. Dans cette adaptation d’un roman policier de David Goodis, Aznavour incarne un pianiste qui voit sa carrière ruinée après que sa femme s’est suicidée après lui avoir avoué qu’elle le trompait avec son imprésario.

Un taxi pour Tobrouk (1961)

Photo courtoisie

Charles Aznavour joue aux côtés de Lino Ventura et Maurice Biraud dans ce drame de guerre de Denys de La Patellière dont l’action se déroule en 1942, en Afrique du Nord. Le film suit quatre soldats français qui s’égarent dans le désert de Libye, sans eau ni nourriture. Comme pour Tirez sur le pianiste un an plus tôt, la performance d’Aznavour dans Un taxi pour Tobrouk a été saluée par les critiques de cinéma.

Le Tambour (1979)

Photo courtoisie

Même s’il n’a pas un grand rôle dans le film, Charles Aznavour a marqué les esprits en jouant le rôle d’un vieux marchand de jouets juif dans ce chef d’œuvre du cinéaste allemand Volker Schlondorff qui a remporté la Palme d’or au Festival de Cannes (ex æquo avec Apocalypse Now de Coppola) et l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le film raconte l’histoire d’un garçon qui refuse de grandir sous le régime nazi.

Ararat (2002)

Photo courtoisie

Charles Aznavour n’a jamais caché que ce film du cinéaste canadien Atom Egoyan avait été un des plus importants de sa vie. Traitant du génocide arménien, un sujet qui a toujours tenu à cœur au chanteur en raison de ses racines arméniennes, Ararat avait ému la Croisette lors de sa présentation au Festival de Cannes en 2002. Aznavour y joue le rôle d’un cinéaste qui tourne le film de sa vie. Ararat met aussi en vedette Christopher Plummer et l’actrice québécoise Marie-Josée Croze.

Là-haut (2009)

Photo courtoisie, Walt Disney Studios

Charles Aznavour avait accepté en 2009 de prêter sa voix au personnage principal de ce film d’animation américain dans la version française du long métrage. Considéré comme l’un des plus beaux films produits par le réputé studio d’animation Pixar, Là-haut (Up) raconte l’histoire d’un vieil homme qui, après la mort de sa femme, décide de réaliser le rêve qu’il partageait avec elle, soit de se rendre en Amérique du Sud. Il décide de le faire en accrochant des milliers de ballons à sa maison pour ainsi s’envoler avec elle. Soulignons que l’humoriste québécois Rachid Badouri a aussi prêté sa voix à la version française du film.