/misc
Navigation

32 équipes, 32 constats fantasy au quart de la saison de la NFL

32 équipes, 32 constats fantasy au quart de la saison de la NFL
Illustration Philippe Melbourne Dufour

Coup d'oeil sur cet article

Alors que nous atteignons le quart de la saison dans la NFL, l’heure est venue de réaliser un tour d’horizon des surprises et déceptions de cette campagne 2018 en fantasy. Un bilan par équipe, dans lequel nous glisserons aussi l’identité de quelques agents libres intéressants qui pourraient vous aider rapidement dans votre alignement. Quand nous parlons de classement en fantasy dans le texte, on parle toujours de pointage standard, sans point par réception (PPR).

Cardinals de l’Arizona

Larry Fitzgerald
Photo d'archives, AFP
Larry Fitzgerald

Est-ce que le receveur étoile des Cards Larry Fitzgerald est toujours un départ automatique en fantasy? La question se pose avec son début de saison misérable, lui qui est touché par des blessures au dos et à l’ischiojambier. Si le quart-recrue Josh Rosen n’est pas en mesure de remettre l’attaque dans la bonne direction ce dimanche contre les 49ers, les propriétaires de Fitzgerald en fantasy pourraient trouver le reste de la saison très décevant...

Falcons d’Atlanta

Julio Jones (#11)
Photo d'archives, AFP
Julio Jones (#11)

Oui, on le sait... Julio Jones n’a pas encore inscrit de touché après quatre matchs... Et oui, on le sait, son jeune coéquipier, Calvin Ridley, en a déjà six! Patience tout le monde, svp. Jones est tout de même le leader pour le nombre de verges gagnées par la passe dans la NFL, avec 502! Les touchés vont venir!

Ravens de Baltimore

John Brown (à gauche)
Photo d'archives, AFP
John Brown (à gauche)

Plusieurs voyaient Joe Flacco perdre son poste au profit de Lamar Jackson; mais le vétéran a une bonne saison jusqu’à maintenant se classant au 13e rang comme quart-arrière ayant cumulé le plus de points fantasy. Une bonne solution de rechange à votre quart-arrière partant. John Brown est assurément la plus belle surprise chez les Ravens avec le 12e rang chez les meilleurs receveurs fantasy de la ligue. Michael Crabtree devrait avoir une meilleure production dans les prochaines semaines, et Willie Snead peut s’avérer un bon remplacement de dernière minute. Étonnamment, l’utilisation des porteurs est très équilibrée entre Javorius Allen et Alex Collins.

Bills de Buffalo

LeSean McCoy
Photo d'archives, AFP
LeSean McCoy

Nous espérons vraiment que vous n’avez aucun joueur de cette équipe! Un quart de saison catastrophique avec LeSean McCoy, qui n’est même pas dans le top 50 pour les points fantasy chez les porteurs; et même chose pour Kelvin Benjamin chez les receveurs. Charles Clay a aussi une saison difficile. À moins d’un changement majeur et d’une progression fulgurante de la recrue Josh Allen, seul McCoy vaut la peine d’être gardé dans votre alignement, mais il n’est plus un départ automatique en fantasy.

Panthers de la Caroline

Christian McCaffrey
Photo d'archives, AFP
Christian McCaffrey

Christian McCaffrey traîne une grosse partie de l’attaque des siens sur ses épaules, avec des gains totaux après trois matchs de 428 verges. Ce qu’on aime beaucoup aussi, ce sont ses 184 verges au sol en 28 portées lors de sa dernière présence sur le terrain à la semaine trois. Rassurant pour un joueur sur lequel on a déjà entretenu des doutes concernant sa durabilité. Une question à ce moment-ci: si McCaffrey maintient sa production au sol cette saison, devient-il un prétendant pour être un choix top 5 lors des repêchages fantasy en 2019?

Bears de Chicago

Khalil Mack (#52)
Photo d'archives, AFP
Khalil Mack (#52)

À quoi la direction des Raiders a-t-elle pensé en décidant d’échanger Khalil Mack? Il a transformé la défensive des hommes de Matt Nagy en véritable forteresse! Déjà 18 sacs pour l'unité défensive, ce qui lui donne le premier rang dans la ligue, et huit interceptions, ce qui lui vaut le deuxième rang. Un départ obligatoire pour la défensive des Bears chaque semaine!

Bengals de Cincinnati

Tyler Boyd
Photo d'archives, AFP
Tyler Boyd

Une équipe pour laquelle on ne prévoyait pas de grandes choses offensivement, mais qui surprend. Joe Mixon était extraordinaire jusqu’à sa blessure et il revient au jeu pour la semaine cinq, alors qu’Andy Dalton (12e) est très près du top 10 pour le nombre de points fantasy chez les quarts-arrière. La grande surprise est Tyler Boyd qui a trouvé une place à l’intérieur du top 20 des receveurs ayant amassé le plus de points fantasy. Il reste près de 20% des ligues où il est disponible selon Yahoo. Green est productif comme à son habitude. Le receveur John Ross est aussi à surveiller malgré sa blessure de la semaine dernière.

Browns de Cleveland 

Carlos Hyde (à gauche)
Photo d'archives, AFP
Carlos Hyde (à gauche)

Carlos Hyde effectue du bon boulot à la position de porteur de ballon (7e) se classant dans le top 10 pour les points fantasy. La valeur des receveurs des Browns a augmenté depuis que la recrue Baker Mayfield agit comme partant. Jarvis Landry est aussi très bon. Mais la production offensive de l’ailier rapproché David Njoku et celle du receveur Antonio Callaway devraient augmenter d’ici la fin de la saison.

Cowboys de Dallas

Ezekiel Elliott
Photo d'archives, AFP
Ezekiel Elliott

À l’exception d’Ezekiel Elliott, qui trouve-t-on d’intéressant chez les Cowboys? Dak Prescott est horrible, aucun receveur ou ailier rapproché de l’équipe ne semble vouloir prendre la tête comme cible de prédilection. À part Elliott, on ne touche à rien en ce moment svp chez les Boys!

Broncos de Denver

Phillip Lindsay
Photo d'archives, AFP
Phillip Lindsay

La situation est simple chez les Broncos. Seul Emmanuel Sanders est efficace par la passe. Phillip Lindsay et Royce Freeman se partagent les portées comme porteur de ballon et peuvent être utilisés comme flex. La blessure à Jake Butt ouvre la porte à Jeff Heuerman pour faire du bruit comme ailier rapproché. Une bonne acquisition dans votre pool.

Lions de Detroit

Kerryon Johnson (#39)
Photo d'archives, AFP
Kerryon Johnson (#39)

On ADORE Kerryon Johnson, on déteste le comité de porteurs dans lequel il est empêtré à Detroit. Johnson est un flex honnête en ce moment, mais pourrait devenir immédiatement un deuxième porteur de ballon en fantasy, si LeGarrette Blount et/ou Theo Riddick devaient rater des matchs en raison de blessures.

Packers de Green Bay

Marquez Valdes-Scantling (#83)
Photo d'archives, AFP
Marquez Valdes-Scantling (#83)

Poolers, l’escouade de receveurs des Packers est décimée par les ennuis de santé. Randall Cobb rate le match de dimanche après-midi contre les Lions de Detroit, et il y a fort à parier que Geronimo Allison va le rejoindre sur les lignes de côté. Davante Adams joue, mais est aussi ralenti par les blessures. L’entraîneur a désigné Marquez Valdes-Scantling comme le joueur qui bénéficiera immédiatement de temps de jeu supplémentaire en raison de ces absences. Disponible dans 95% des ligues Yahoo, la recrue devient d’emblée intéressante en termes de fantasy, son quart étant un certain Aaron Rodgers...

Texans de Houston

Deshaun Watson
Photo d'archives, AFP
Deshaun Watson

Les deux dernières semaines ont été nettement meilleures, alors que le quart-arrière Deshaun Watson semble retrouver ses repères. La combinaison des receveurs DeAndre Hopkins et Will Fuller sera solide pour le reste de la saison, et il faut simplement surveiller l’état de santé des deux joueurs. La déception provient du porteur Lamar Miller qui offre habituellement de meilleures performances; il serait tout de même surprenant que son remplaçant Alfred Blue lui vole son poste. Si Hopkins ou Fuller devaient rater des matchs en raison de blessures, regardez du côté de Keke Coutee pour combler ces absences. La recrue a très bien fait à son premier match dans la NFL dimanche prochain avec 11 attrapés et 109 verges de gain. Disponible dans 65% des ligues Yahoo!

Colts d’Indianapolis

Nyheim Hines (#21)
Photo d'archives, AFP
Nyheim Hines (#21)

Andrew Luck est de retour en santé pour le plaisir fantasy de tous. Mal entouré, il continue tout de même d’accumuler de bonnes statistiques et est présentement dans le top 10 en points fantasy pour les quarts-arrière. La plus belle surprise provient de l’ailier rapproché Eric Ebron avec cinq touchés depuis le début de la saison. Il faudra surveiller sa situation relativement au temps de jeu lors du retour sur le terrain de Jack Doyle. Nyheim Hines peut aussi être une belle addition à votre équipe, le porteur est spécialement efficace en format PPR et il est disponible dans 40% des ligues sur Yahoo.

Jaguars de Jacksonville

Dede Westbrook
Photo d'archives, AFP
Dede Westbrook

Les Jags produisent, mais pas aux endroits attendus au début de la saison. L’ischiojambier de Leonard Fournette, qui le tient loin du terrain, a poussé la formation à se tourner vers l’attaque aérienne. Le brio de Bortles a propulsé Dede Westbrook et Keelan Cole dans le top 50 des receveurs en points fantasy. Le porteur de ballon Corey Grant peut être une belle solution de remplacement en format PPR, et T.J. Yeldon mérite d’être habillé tant que Fournette est blessé.

Chiefs de Kansas City

Patrick Mahomes
Photo d'archives, AFP
Patrick Mahomes

Quel bonheur pour tout propriétaire de fantasy qui a repêché des joueurs dans cette attaque prolifique! Patrick Mahomes est en feu et trône au premier rang chez les quarts-arrière pour le plus de points fantasy. Peu de personnes prévoyaient autant de succès pour le jeune pivot. Kareem Hunt est dans le top 10 fantasy des porteurs. Tyreek Hill peut dire la même chose chez les receveurs, même si plus de constance de sa part serait appréciée par ses propriétaires. L’ailier rapproché Travis Kelce a cumulé le troisième plus haut total fantasy à sa position, bref tout va pour le mieux chez les Chiefs.

Chargers de Los Angeles

Melvin Gordon
Photo d'archives, AFP
Melvin Gordon

Tout se déroule comme prévu dans cette offensive, alors que Philip Rivers semble en voiture pour connaître une autre saison fantasy du tonnerre. Melvin Gordon est en feu, et il est présentement troisième comme porteur de ballon avec le plus de points fantasy derrière Todd Gurley et Alvin Kamara. La seule déception provient de Keenan Allen, le receveur ne produit pas autant que l’an dernier. Mais, ce n’est qu’une question de temps, selon vos experts.

Rams de Los Angeles

De gauche à droite, Robert Woods, Todd Gurley II et Jard Goff
Photo d'archives, AFP
De gauche à droite, Robert Woods, Todd Gurley II et Jard Goff

On ne s’éternisera pas ici. Le quintette formé de Jared Goff, Brandin Cooks, Cooper Kupp, Robert Woods et Todd Gurley II domine complètement le monde du fantasy en 2018. Lors de chaque match, le porteur Gurley rappelle à tout le monde pourquoi il a été le tout premier choix de la majorité des repêchages fantasy cette année. Ces cinq joueurs sont des départs automatiques dans vos pools semaine après semaine!

Dolphins de Miami

Kenny Stills
Photo d'archives, AFP
Kenny Stills

Aucun joueur dans le top 20 fantasy des différentes positions pour l’équipe floridienne. Ryan Tannehill peut faire la job le temps d’une semaine si vous êtes mal pris à la position de quart-arrière, mais assurez-vous qu’il joue à la maison. Kenyan Drake est une immense déception à la position de porteur de ballon, le vénérable Frank Gore le devance légèrement, c’est vraiment tout dire. Kenny Stills demeure une option viable quant au jeu aérien.

Vikings du Minnesota

Dalvin Cook
Photo d'archives, AFP
Dalvin Cook

L’attaque aérienne roule à plein régime avec les Cousins, Thielen, Diggs et Rudolph, mais on ne peut en dire autant de l’attaque terrestre! Dalvin Cook connaît une saison horrible, affligé par les blessures, et ce n’est même pas certain qu’il pourra participer à la rencontre de dimanche contre les Eagles. Latavius Murray n’a pas su pour sa part profiter des ennuis de santé du porteur de ballon partant. Murray est toujours disponible dans 64% des ligues, si vous êtes vraiment mal pris...

Giants de New York

Sterling Shepard (#87)
Photo d'archives, AFP
Sterling Shepard (#87)

Le receveur Sterling Shepard profite de l’absence pour blessure de l’ailier rapproché Evan Engram pour exploser. Il totalise 16 attrapés, 157 verges de gain et deux touchés dans les deux derniers matchs. Dans le contexte actuel, il peut jouer le rôle de bon receveur numéro 2/flex dans votre alignement. Toujours disponible dans 27% des ligues Yahoo!

Jets de New York

Robby Anderson (#11)
Photo d'archives, AFP
Robby Anderson (#11)

Deux joueurs sont solides depuis le début de la saison chez les Jets. Isaiah Crowell est 15e chez les porteurs de ballon en points fantasy et Quincy Enunwa fait aussi le boulot chez les receveurs. La grande déception de l’équipe est le receveur Robby Anderson qui ne fait rien de bon. Crowell peut être utilisé comme deuxième porteur et Enunwa comme flex.

Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Sony Michel
Photo d'archives, AFP
Sony Michel

Un premier quart de saison plutôt difficile pour les Pats. Tom Brady a dû composer avec un escadron de receveurs qui ne faisait peur à personne pour les quatre premières rencontres. Les choses vont changer pour le reste de la saison avec le retour de Julian Edelman et l’arrivée de Josh Gordon. Étrangement, les porteurs Sony Michel et James White ont été payants depuis deux semaines; White est gigantesque en format PPR. Si vous avez des joueurs de cette équipe, la production devrait augmenter pour la suite des choses.

Saints de La Nouvelle-Orléans

Alvin Kamara (#41)
Photo d'archives, AFP
Alvin Kamara (#41)

Alvin Kamara est tout seul dans son monde en termes de fantasy présentement, mais qu’en sera-t-il avec le retour au jeu du porteur Mark Ingram, qui vient de purger une suspension de quatre matchs? Une partie de la réponse lundi soir contre les Redskins. Mais à notre humble avis, ça n’y changera rien. Le #41 est dans une classe à part cette saison et ne devrait pas être inquiété outre mesure.

Raiders d’Oakland

Marshawn Lynch
Photo d'archives, AFP
Marshawn Lynch

Le porteur Marshawn Lynch et l’ailier rapproché Jared Cook sont les deux joueurs importants de cette attaque. Cook est la surprise fantasy à la position d’ailier rapproché, alors que le vétéran occupe le premier rang pour le nombre de points. Dans les dernières semaines, le vétéran Jordy Nelson fait du bruit comme receveur inséré et Amari Cooper est sorti de sa torpeur et semble plus heureux dans cette attaque.

Eagles de Philadelphie

Jay Ajayi (#26)
Photo d'archives, AFP
Jay Ajayi (#26)

L’entraîneur Doug Pederson prend un mauvais pli du système de jeu offensif des Patriots de la Nouvelle-Angleterre en utilisant un comité de porteurs de ballon pour faire progresser le ballon au sol durant les matchs. Seul Jay Ajayi a une réelle valeur en terme fantasy présentement, parce qu’il aura souvent l’opportunité de marquer des touchés au sol près de la zone des buts. Le retour en santé du quart Carson Wentz et celui du receveur Alshon Jeffery devraient dynamiser cette attaque, de bonnes nouvelles pour les poolers qui les ont dans leur alignement!

Steelers de Pittsburgh

Antonio Brown
Photo d'archives, AFP
Antonio Brown

Habituellement, une équipe qui paye en fantasy, mais les Steelers connaissent un début de saison modeste. Je prône la patience pour les détenteurs d’Antonio Brown, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il explose. Pour les malheureux qui ont repêché Le’Veon Bell, continuez de prier pour qu’il finisse par aboutir sur le terrain, et gardez-le dans votre alignement, il a trop de valeur pour l’envoyer aux poubelles. Vance McDonald commence à prendre de l’importance dans cette attaque, mais doit composer avec un temps de jeu limité avec Jesse James dans les parages.

49ers de San Francisco

George Kittle
Photo d'archives, AFP
George Kittle

C.J. Beathard n’est pas Jimmy Garoppolo, tout le monde sait ça. La production de certains joueurs des 49ers risque de diminuer avec la grave blessure au quart partant, mais nous sommes sans crainte pour George Kittle, qui présente le troisième meilleur total de verges par la passe chez les ailiers rapprochés de la NFL. Kittle a connu son meilleur match de la saison avec Beathard aux commandes. Sur le terrain chaque semaine!

Seahawks de Seattle

Doug Baldwin (#89)
Photo d'archives, AFP
Doug Baldwin (#89)

La question la plus importante dans le camp des Seahawks: est-ce que Doug Baldwin sera en mesure de remettre sa saison sur les rails? Il a raté deux matchs et n’a que cinq attrapés en 2018 en raison d’une tenace blessure à un genou. Et dire que la puissante défensive des Rams est en ville ce dimanche...

Buccaneers de Tampa Bay

Ronald Jones (avec le ballon dans les mains)
Photo d'archives, AFP
Ronald Jones (avec le ballon dans les mains)

Cette prédiction n’est pas la plus risquée de l’histoire du fantasy football. Si les Bucs ont investi un choix de deuxième ronde dans le porteur Ronald Jones II lors du dernier repêchage, ce n’était certainement pas dans l’intention de le laisser sur le banc toute la saison. Le partant Peyton Barber ne fait rien qui vaille; ne soyez pas surpris si, au retour des vacances de la semaine cinq, Jones prend le contrôle de ce champ arrière, contre la poreuse défensive des Falcons d’Atlanta. Il est disponible dans 75% des ligues Yahoo.

Titans du Tennessee

Corey Davis (#84)
Photo d'archives, AFP
Corey Davis (#84)

Quelle attaque décevante! Même si tout va bien dans la vraie saison, cette équipe représente un cimetière pour les joueurs fantasy. Le duo de Dion Lewis et Derrick Henry, qui devait faire des flammèches, est très tranquille jusqu’à maintenant. Pour l’instant, la seule option viable est le receveur de passes, Corey Davis.

Redskins de Washington

Paul Richardson #10
Photo d'archives, AFP
Paul Richardson #10

Si les Redskins souhaitent passer à un autre niveau offensivement, un receveur devra se lever quelque part pour aider Alex Smith. Je jette mon regard à ce moment-ci du côté de Paul Richardson, un gaillard que les Skins ont signé cet hiver à fort prix sur le marché des agents libres. Ciblé à 14 reprises en trois semaines d’activité, il a inscrit un majeur lors de la dernière rencontre. Il est disponible dans 94% des ligues Yahoo!

Si vous avez des questions à nous soumettre sur le fantasy football, écrivez-nous au fantasyfootball@quebecormedia.com.