/sports/fighting
Navigation

Billy Joe Saunders sera dépouillé de son titre

Billy Joe Saunders
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Billy Joe Saunders

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur Billy Joe Saunders s’est vu refuser l’octroi d’une licence par l’État du Massachusetts afin de disputer un combat contre Demetrius Andrade (25-0-0, 16 K.-O.) à Boston, le 20 octobre prochain.

La Commision athlétique de l'État du Massachusetts (MSAC) a rendu sa décision en tenant compte du contrôle antidopage auquel le Britannique a échoué il y a quelques semaines. La substance en question était l'oxilofrine, un stimulant de type amphétamine.

À moins d'un revirement de situation, Saunders sera dépouillé de sa ceinture des poids moyens de la World Boxing Organization, puisque le président du WBO Paco Valcarcel avait prévenu que son titre lui serait retiré si le choc devait être annulé.

«Un tricheur», selon Camille Estephan

À sa dernière sortie dans le ring, Saunders a défait le Québécois David Lemieux par décision unanime le 16 décembre à Laval. Le président d’Eye of the Tiger Management, Camille Estephan, se réjouit que justice soit faite.

«On se demande s’il était sous l’effet de ces anabolisants contre David. C’était son meilleur combat à vie. C’est sûr qu’il n’a pas commencé après. Il l’a fait avant. Je suis très déçu», a imagé Estephan sur le plateau de l’émission «Dave Morissette en direct, à TVA Sports.

«C’est criminel. C’est dangereux. Il veut frapper quelqu’un à la tête, il n’essaie pas de marquer des buts», a imagé Estephan sur le plateau de l’émission «Dave Morissette en direct, à TVA Sports.

Pour le promoteur montréalais, il ne fait aucun doute : Saunders obtient ce qu’il mérite.

«Non seulement c’est un gars qui a manqué de respect, c’est un tricheur. On ne veut pas voir ça dans le sport professionnel», a-t-il ajouté.

«Je ne dis pas que David aurait gagné, il était blessé. Il était très déçu.»

Des plans pour Lemieux

Lemieux (40-4, 34 K.-O.) devait avoir rendez-vous avec le Mexicain Saul «Canelo» Alvarez, champion WBC et WBA des poids moyens, mais ce dernier a préféré se mesurer à Rocky Fielding en mai dernier pour défendre son titre.

«Je pensais que c’était un gars qui avait plus de cran que ça. Malheureusement, il a pris le chemin le pris facile», a expliqué Estephan.

Lemieux pourrait se battre en sous-carte de ce gala.

Aux yeux d’EOTTM, l’important est que le Lavallois «devienne un incontournable pour Canelo».