/news/health
Navigation

Combattre la détresse mentale grâce aux arts

Combattre la détresse mentale grâce aux arts
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | Les Impatients, un organisme qui offre des ateliers d'art aux personnes souffrant de troubles mentaux afin de les aider à affronter leurs problèmes, rejoignent désormais les citoyens des environs de Shawinigan.

L'organisme a ouvert un nouvel atelier en Mauricie, au centre des arts de Shawinigan. Ce nouveau service «amène une socialisation et une démocratisation de la santé mentale. Ça permet aux hôpitaux de venir ici et au centre des arts de s'ouvrir sur la santé mentale», a expliqué le directeur général de l'organisme, Frédéric Palardy.

Danielle, une femme qui a souffert de plusieurs dépressions, trouve un grand réconfort dans ces ateliers. C'est à travers des multiples thérapies et traitements qu'elle a découvert Les Impatients.

«J'ai eu cinq années où j'ai fait des dépressions majeures une après l'autre. À un certain moment, après les thérapies, cela devient presque nécessaire de faire autre chose. Quand on arrive dans des ateliers comme Les Impatients, c'est fantastique! Ça fait des années que j'attendais ça. Ici, on n'est plus des patients, mais des personnes», a-t-elle confié.

Une recherche de l'Université de Montréal réalisé sur les bienfaits des ateliers d'art démontre que 87 % de la clientèle a vu une amélioration sur sa santé et que le nombre d'hospitalisations a diminué de 66 %.

La mission des Impatients a pris naissance en 1992. Une quinzaine d'ateliers permettent de rejoindre environ 650 personnes par semaine aux quatre coins du Québec.