/24m/urbanlife
Navigation

Logement insalubres sur le Plateau: Montréal veut s’assurer que les travaux seront exécutés

Logement insalubres sur le Plateau: Montréal veut s’assurer que les travaux seront exécutés
SARAH DAOUST-BRAUN/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Montréal veut s’assurer que les travaux pour remettre en ordre un complexe de logements du Plateau-Mont-Royal, que ses résidents doivent évacuer, seront exécutés par le propriétaire.

«Il y a un nouveau propriétaire qui est arrivé. On le talonne non seulement pour que les frais en soi soient payés, mais qu’il y ait des travaux majeurs sur ce bâtiment-là qui n’est pas salubre», a indiqué mardi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lors d’un point de presse, précisant que la moitié de l’immeuble est maintenant inhabité.

La mairesse réagissait ainsi à un reportage de Radio-Canada diffusé lundi, dans lequel ont apprenant que la Ville a ordonné la semaine dernière l’évacuation d’un immeuble de la rue Marie-Anne, vendu depuis moins de deux semaines. Selon le média, qui n’a pas réussi à rejoindre le propriétaire, la métropole avait déjà envoyé plusieurs avis liés à l’insalubrité des lieux. Entre autres, le système de chauffage central de l'édifice n'est pas fonctionnel.

«On en a fait des travaux en lieu et place du propriétaire. On en a pour plus de 100 000 $ en frais au niveau de l’extermination. Ce n’est jamais la solution souhaitable pour une ville de dire de sortir des gens d’un bâtiment mais, à un moment donné, il faut le faire quand ce n’est plus acceptable», a ajouté la mairesse, en soutenant que la santé et la sécurité «passent avant tout».

Valérie Plante a assuré qu’un suivi avec le nouveau propriétaire serait fait et que, selon elle, il était «très bien informé» de la situation.

Elle n’a pas souhaité que des gens se retrouvent déracinés. «Je ne peux pas vous dire aujourd’hui ce qui en est pour ce cas-là en particulier, mais ce qu’on souhaite, c’est que les gens se retrouvent dans leur milieu naturel, là où ils ont choisi d’habiter.»

Toujours selon Radio-Canada, la Ville a invité les locataires à contacter l’Office municipal d’habitation de Montréal pour les aider à se relocaliser.