/finance/business
Navigation

Pénurie de travailleurs: un remplacement sur cinq attribuable à un congé parental

Coup d'oeil sur cet article

Les difficultés en recrutement de main-d’œuvre font partie des sujets d’actualité. Encore mardi, un restaurateur de Longueuil rapportait dans nos pages qu’il était en train d’hypothéquer sa santé parce qu’il ne peut pas trouver de personnel et il n’est pas le seul.

Selon un sondage Proxima Centauri et Infras, réalisé entre septembre 2017 et février 2018 auprès de 891 répondants, près de 86 % des entreprises qui affirment avoir embauché du personnel en 2017 l’ont fait pour des raisons de remplacement.

Nouvelle loi

Une embauche sur cinq serait liée à un congé parental et autant pour combler un départ à la retraite.

« Cela fait plusieurs années qu’on travaille avec cette réalité, depuis les changements de lois. Cela a eu des impacts. Cela amène un lot de gestion additionnelle pour combler des sièges, mais les entreprises se sont adaptées », a commenté Rémi Lachance, président de Proxima Centauri.

Trois régions se démarquent pour leurs prévisions d’embauche en ce qui a trait à la création de nouveaux postes : la Montérégie, la Capitale-Nationale­­­ et Montréal. Environ 75 % des répondants mentionnent qu’ils devront embaucher pour la création de nouveaux postes en 2018.

Une majorité d’entreprises, soit 77,5 %, croient que le climat de travail est l’élément le plus important de l’attractivité. La conciliation travail-famille­­­-vie personnelle vient au deuxième rang avec 60,7 % des réponses. La rémunération et les avantages sociaux recueillent 50,8 %.

Stratégie de recrutement

Les stratégies d’affichage priorisées pour le recrutement sont le référencement interne (65,6 %), le site d’Emploi-Québec (61,7 %) et les réseaux sociaux (60,9 %).

Les entreprises privilégient Facebook (74 %) par rapport à LinkedIn (57,6 %) pour accroître leur présence sur les réseaux sociaux.

Selon les répondants, la maîtrise des médias sociaux représente d’ailleurs une compétence indispensable pour répondre aux enjeux d’attraction et de recrutement pour les prochaines années.