/world/usa
Navigation

Trump n’a pas encore lu le rapport de l'ONU sur le climat

Trump n’a pas encore lu le rapport de l'ONU sur le climat
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président américain Donald Trump a indiqué mardi ne pas avoir encore lu le rapport des experts climat de l’ONU (Giec), appelant à des transformations «rapides» et «sans précédent» pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C.

«On me l’a transmis et je veux voir qui l’a rédigé. Quels groupes l’ont rédigé, vous savez, car je peux vous montrer des rapports fabuleux, et je peux vous montrer des rapports qui ne sont pas si bons», a-t-il déclaré à des journalistes à la Maison-Blanche.

«Mais je vais le lire, absolument», a-t-il assuré.

Le milliardaire américain n’avait pas encore réagi publiquement au rapport de 400 pages du Giec, dont le résumé à l’intention des décideurs politiques a été diffusé lundi.

Les scientifiques y exposent les nombreux impacts déjà à l’oeuvre, et notamment la menace d’emballement au-delà de 1,5°C de réchauffement (par rapport aux niveaux pré-industriels): vagues de chaleur, extinctions d’espèces, ou déstabilisation des calottes polaires, source de montée des océans sur le long terme.

Selon un décompte de chercheurs de l’université d’Harvard, l’administration Trump a annulé ou engagé l’annulation de 76 lois et réglementations environnementales, abandonnant de facto les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés par celle de son prédécesseur Barack Obama.

Donald Trump a annoncé en juin 2017 le retrait des États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.