/world/usa
Navigation

Ouragan Michael: le centre de contrôle aérien militaire déplacé

Ouragan Michael: le centre de contrôle aérien militaire déplacé
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | L’ouragan dévastateur Michael a forcé le Pentagone à déplacer le centre de contrôle assurant la sécurité aérienne des États-Unis, car il est situé sur une base militaire proche de Panama City, la petite ville de Floride frappée de plein fouet par les vents violents.

À LIRE AUSSI: [PHOTOS & VIDÉOS] L’ouragan dévastateur Michael frappe la Floride 

La base aérienne de Tindall, située à une vingtaine de kilomètres de Panama City, a été évacuée face à l’avancée du puissant ouragan, a indiqué à la presse le général Terrence J. O’Shaughnessy, qui dirige le commandement américain pour l’Amérique du Nord (Northcom). 

«Nous avons d’autres installations d’où nous pouvons assurer la même mission de commande et contrôle sans interruption», a-t-il expliqué.  «Pour des raisons de secret-défense, je ne vous dirai pas sur quelle base précisément il a été transféré, mais nous avons fait ça hier soir». 

Le général O’Shaughnessy a indiqué que les militaires participeraient aux opérations de secours à la demande des autorités locales, précisant que 2 216 soldats avaient déjà été pré-positionnés pour venir en aide à la population, équipés de 32 hélicoptères, 240 véhicules surélevés et 32 bateaux pneumatiques de secours. 

Il a ajouté craindre que de nombreux résidents aient été surpris par la violence de l’ouragan. 

«Tout ceci a commencé par une tempête tropicale, et puis c’est devenu un (ouragan de) catégorie 1, puis catégorie 2 et en un rien de temps, c’est devenu un catégorie 3», a-t-il noté. «Nous n’avons pas assisté à une évacuation aussi robuste de la population civile que lors d’autres ouragans».