/entertainment/comedy
Navigation

Un conteur exceptionnel

André Sauvé présentait son spectacle Ça mercredi à Montréal.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard André Sauvé présentait son spectacle Ça mercredi à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

On savait qu’André Sauvé était un fin conteur, autant capable de numéros cérébraux que de gags hilarants. Mais avec Ça, un troisième one man show en carrière, le comique se surpasse en trouvant le parfait équilibre entre les deux. Résultat : l’humoriste nous apparaît aujourd’hui au sommet de son art.

Fin conteur

La principale force d’André Sauvé réside sans contredit dans ses habiletés de conteur. Il a beau s’inspirer de diverses observations du quotidien, aussi banales soient-elles, il parvient à rendre chacune d’entre elles très drôle, certes, mais surtout franchement intéressante. Qu’il parle d’une simple fleur qui pousse à travers la fissure d’un bloc de béton, ou encore des rites amoureux de différentes espèces animales (oui, oui !), on ne peut s’empêcher de boire ses paroles, pendu à ses lèvres.

André Sauvé présentait son spectacle Ça mercredi à Montréal.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Philosophe

Au fur et à mesure que la soirée progresse, l’humour d’André Sauvé se teinte progressivement de réflexions philosophiques plus profondes. L’humour, quoique toujours présent, devient par moments bien secondaire. Et c’est loin d’être une mauvaise chose. Car on ressort de Ça diverti, oui, mais avec l’impression d’avoir également été stimulé mentalement et émotionnellement.

André Sauvé présentait son spectacle Ça mercredi à Montréal.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Dans son monde

Ce n’est pas un hasard si, d’entrée de jeu, André Sauvé apparaît sur la scène du Monument-National au sommet d’une butte représentant la planète Terre. Car chaque billet pour un spectacle de l’humoriste est en fait un laissez-passer pour entrer dans son monde, un univers parfaitement distinct et délicieusement éclaté. Et une centaine de minutes dans l’imaginaire d’André Sauvé est une réelle aventure en soi.

André Sauvé présentait son spectacle Ça mercredi à Montréal.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Très physique

Oui, l’humour d’André Sauvé est souvent plus songé, voire cérébral. Mais avec Ça, l’humoriste a fait monter d’un cran l’aspect physique accompagnant chacun de ses gags. Ses célèbres mimiques sont évidemment de retour, toujours aussi drôles, mais on le découvre plus cabotin que ce à quoi il nous a habitués et dans une forme phénoménale. D’ailleurs, lorsque des problèmes de micro l’ont forcé à s’absenter de scène quelques instants en milieu de parcours, il a attrapé la balle au bond si vite qu’on a d’abord cru qu’il s’agissait bel et bien d’un gag.

Le verdict

Nul doute possible, André Sauvé propose avec Ça son meilleur matériel en carrière. Drôle, songé et particulièrement attachant, l’humoriste nous a franchement impressionnés, mercredi soir, grâce à un spectacle unique, raffiné et même, par moments, fascinant.